Agences immobilières : avantages et inconvénients

  • Location

Les agences immobilières jouent un rôle important dans la mise en relation entre locataires et propriétaires. Mais elles ne sont incontournables.

Faut-il passer par une agence ou pas ? Parmi tous les moyens de trouver un logement en location, les agences immobilières disposent de réseaux denses et souvent efficaces. Mais elles ne présentent pas que des avantages.

Les “plus”

En passant par une agence, vous traitez avec un professionnel capable de vous fournir des conseils pratiques et de vous renseigner sur vos droits et obligations de locataire.

Ensuite, parce qu’elles travaillent avec un important réseau de propriétaires, les agences sont en mesure de proposer un large choix d’offres. Choisissez de préférence les agences qui font partie d’un réseau, comme la Fnaim ou la Cnab, mais sans pour autant boire leurs paroles : ce sont avant tout des commerciaux !

Une agence vous proposera un prix de loyer conforme au marché de votre ville ou de votre quartier. Contrairement à un préjugé, les agences affichent même des loyers souvent inférieurs à ceux pratiqués entre particuliers. Et, en vertu de la loi, les prix en agence (prestations et tarifs applicables) doivent être clairement affichés.

Vous pouvez visiter un logement sans vous engager : la visite d’un bien par l’intermédiaire d’une agence ne vous engage en aucune façon et est entièrement gratuite.

Enfin, vous n’avez aucune démarche à faire. L’agence s’occupe elle-même de toutes les démarches avec le propriétaire. Vous devez seulement lui fournir les documents nécessaires.

Les “moins”

Si vous passez par une agence, vous payez obligatoirement une commission. Et les agences sont coûteuses ! Préparez-vous à verser à votre agence l’équivalent d’un loyer mensuel comme commission.

Les agences exigent des dossiers de locataire très complets. Les documents demandés sont très nombreux, certains étant même illégaux. Si l’on vous demande une attestation de bonne tenue de compte bancaire, une attestation d’absence de crédit en cours, une autorisation de prélèvement automatique ou encore un jugement de divorce, vous êtes en droit de refuser.

Enfin, sachez que le loyer du bien que vous souhaitez louer ne doit pas représenter, en général, plus du tiers de vos revenus. Or, face à la demande, certaines agences n’hésitent pas à demander, en accord avec le propriétaire, à ce que le loyer exigé ne dépasse pas le quart de vos revenus.
La carte professionnelle
Une agence immobilière dispose de la carte professionnelle “transactions sur immeubles et fonds de commerce” et d’une garantie responsabilité civile professionnelle. A ce titre, elle s’occupe, pour le compte du propriétaire du bien mis à la location, de la recherche de locataires, et éventuellement de la rédaction du bail et de l’établissement de l’état des lieux. En principe, elle est donc une garantie de sérieux.

 

Valérie François © CIDJ
Article mis à jour le 19/03/2018 / créé le 13-07-2011

Vous pourriez être intéressé(e) par...