• Vos droits

Transfert d’argent en espèces : mandat postal et Western Union

  • Moyens de paiement
Transfert d’argent en espèces : mandat postal et Western Union

Il existe de nombreuses solutions pour envoyer de l’argent, en France ou à l’étranger, lequel sera retiré en espèces par le bénéficiaire que vous aurez désigné. Mais ce type de paiement demande une grande vigilance. Explications et conseils.

Il est possible de transférer de l’argent liquide par l'intermédiaire d'un réseau bancaire, postal ou d'un bureau de change à une personne qui pourra le retirer.

Le mandat cash de La Poste

Le mandat cash permet de transférer, partout en France, des espèces, jusqu'à 1500 €, à un bénéficiaire que vous désignez (particulier ou entreprise). Il suffit de vous présenter dans un bureau de Poste avec une pièce d'identité et ce, même si vous ne possédez pas de compte à La Banque postale. Vous pouvez payer en espèces ou par carte bancaire. Un reçu vous sera délivré avec un numéro d'identification que vous devrez communiquer au bénéficiaire pour qu’il puisse retirer les fonds dans un bureau de Poste.

Ce service à un coût supporté par celui qui envoie l’argent.

Bon à savoir. Le mandat ordinaire international permet de transférer des espèces jusqu'à 3 500€ ou la somme équivalente en monnaie locale dans 52 pays et territoires. Le mandat espress international, un peu plus cher, permet un transfert d’argent sous 48h. 

 

Transfert d’argent par agence

Ce service, offert par Western Union mais aussi par des organismes comme Money Globe, Money Gram International, Sigue ou Dirham Express, permet d’envoyer de l’argent sur tous les continents. Si vous êtes l'expéditeur, il vous faudra vous rapprocher d'un bureau de change ou d'une banque et remplir un formulaire avec les informations et coordonnées nécessaires (les vôtres et celles du bénéficiaire). Vous devrez ensuite vous acquitter des frais de dossier voire des frais de change en plus des sommes transférées. Tout cela peut s'effectuer également par Internet, à partir d'un compte sécurisé.

Le bénéficiaire du transfert peut retirer la somme en espèces (dans sa monnaie locale) à un guichet, sur présentation de sa pièce d’identité, du numéro de suivi et en répondant à quelques questions que vous lui aurez adressés pour davantage de sécurité dans les échanges.

Attention ! Ce service n’est pas adapté à des achats. Il peut être utile pour transférer une somme d’argent à un proche qui se trouve à l’étranger.

Pour en savoir plus : comparer les tarifs des agences sur Compare transfers.

Méfiez-vous des escroqueries !

Des escroqueries peuvent utiliser le moyen de paiement par mandat cash ou par des bureaux de change comme Western Union. Méfiez-vous par exemple si :

  • vous recevez un courrier ou un e-mail pour vous informer que vous avez gagné une somme d’argent ou un lot, ou que l’on vous désigne comme l’héritier d’une forte somme d’agent mais que l’on vous demande au préalable, d’envoyer de l’argent pour payer des frais de dossier, des frais de douane, des taxes ou autres, c’est vraisemblablement une escroquerie.
  • des annonces sur des sites marchands entre particuliers vous proposent des biens à des prix très attractifs: une voiture, un téléphone portable, ou bien même un appartement à louer. Le vendeur n’est joignable que par mail, rarement par téléphone. Il vous demande d’envoyer de l’argent pour une caution ou une avance, il s’agit sans doute d’une escroquerie.
  • vous vendez un bien et que l’acheteur vous envoie un chèque d’un montant supérieur à la somme due, et s’il vous demande de lui renvoyer la différence par transfert d’argent, il s’agit probablement d’une escroquerie. Le chèque est "en bois" et vous ne récupérerez ni l’argent envoyé ni le bien vendu.

Conseils de prudence
N'envoyez jamais d’argent à une personne que vous ne connaissez pas ou dont vous ne pouvez pas vérifier l’identité.
Ne donnez jamais vos coordonnées bancaires ni les caractéristiques de votre transfert d’argent à un inconnu. Ces informations ne vous seront jamais demandées par mail ou par SMS.

Anaïs Coignac © CIDJ
Article créé le 09-01-2013 / mis à jour le 21/05/2018