http://www.cidj.com/

Technicien / Technicienne son

Synonymes : opérateur du son, preneur de son, régisseur son

  • Informatique - électronique
  • Culture - Spectacle
Le technicien son ou la technicienne son (preneur/preneuse de son) est un(e) spécialiste de la sonorisation pour les spectacles enregistrés (cinéma, télé…) ou le spectacle vivant (théâtre, concert, danse…). Il/elle maîtrise différentes techniques dont le son numérique.

Description métier

Le technicien son opère avant, pendant et après le spectacle. Il assure le transport du matériel de sonorisation sur le lieu de la représentation ou du tournage.

Il le teste et réalise les branchements et câblages nécessaires : régie, plateau, enceintes, microphones. Il procède à tous les réglages en concertation avec l’ingénieur du son ou le metteur en scène : essais de prise de son, bruitages, illustrations sonores, sonorisation de la salle. Il vérifie la qualité technique et artistique des effets produits.

Il participe donc activement aux répétitions, afin de ne laisser aucune place à l’improvisation lors des représentations en public.

Le technicien son supervise ou réalise lui-même la programmation des effets sonores. Pendant les séances, il « veille au grain ». Si nécessaire, il intervient d’urgence pour parer au dysfonctionnement d’un appareil ou d’un branchement.

Après le spectacle, il débranche le matériel, procède au démontage et au rangement dans des malles spéciales pour le transport s’il s’agit d’un spectacle itinérant (tournées). Le plus souvent, le technicien son est chargé de la maintenance courante du matériel de sonorisation.

Le preneur de son ne travaille pas seul, mais au sein d’une équipe plus ou moins étoffée selon les moyens de la production (ingénieur du son, réalisateur, éclairagiste, comédiens, etc.). Les horaires sont irréguliers (le soir, la nuit, en fin de semaine) et les déplacements, fréquents.

Le stress est monnaie courante dans ce métier, surtout dans le spectacle vivant. Par ailleurs, l’utilisation des nouvelles technologies (informatique, son numérique…) implique une mise à jour régulière des connaissances et des changements de pratiques professionnelles.

À savoir : les techniciens du son opèrent le plus souvent sous le régime de l’intermittence.

Études / Formation pour devenir Technicien / Technicienne son

Les formations et diplômes professionnels qualifiant pour le métier de technicien son son ne sont pas nombreux :

Niveau bac
- technicien son orienté sonorisation  (ACFA multimédia)

Niveau bac + 2
BTS métiers de l'audiovisuel option métiers du son
- DMA (diplôme des métiers d’art) régie de spectacle option son (niveau bac + 2) au lycée Gabriel Guist’hau de Nantes
- Titre de régisseur du spectacle option son (CFA SVA),
- régisseur son (ACFA multimédia)

Niveau bac + 5
- Diplôme de l’ ENSATT (École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre) de Lyon, qui recrute sur concours à bac + 2. Durée : 3 ans.

Niveau bac + 6
Diplôme de l'Ecole nationale supérieure des métiers de l'image et du son (FEMIS) 

Des formations sont également proposées par des écoles privées : Esra, Irtis, Efet, 3IS, EMC...

Salaires

De 1 500 € à 1 700 € brut mensuels pour les techniciens du son débutants (convention collective des entreprises artistiques et culturelles).

À noter : dans les métiers du spectacle vivant, le technicien son est rémunéré à l'heure ou au spectacle.

Evolutions de carrière

Avec une grande expérience professionnelle et des qualifications complémentaires, un technicien du son peut remplir des fonctions de régisseur général, de directeur technique de spectacles vivants ou devenir ingénieur du son.


Crédit photo : René Gastinel - Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...