http://www.cidj.com/

Peintre en décors

  • Bâtiment - Travaux publics
  • Artisanat - Métiers d'art
Le peintre en décors est un spécialiste de la décoration en trompe l’œil et de l’imitation : décor mural panoramique, imitation peinte du bois, de la pierre (marbre), des métaux. Les entrepreneurs de spectacle utilisent ses compétences.

Description métier

Le peintre en décors peut travailler dans plusieurs secteurs : décoration intérieure ou extérieure, l'architecture, le patrimoine, la restauration de monuments, réfection de bureaux ou de commerce pour des particuliers, le spectacle, l’évènementiel, le mobilier.

Il opère à partir des dessins d’un architecte ou directement d’après les consignes d’un commanditaire privé ou collectif. Dans ce dernier cas, avant de commencer la réalisation d’un panneau, d’un mur ou la décoration d’un meuble, le peintre élabore plusieurs esquisses et projets qu’il soumet à son client.

S’il travaille à une fresque, il peint sur un mortier de chaux avant que ce dernier ne soit complètement sec. Ce professionnel de l’art pictural peut d’ailleurs se spécialiser dans la restauration de fresques détériorées.

Il possède des connaissances techniques et sait préparer un support, réaliser une imitation de patine ancienne pour un motif décoratif.

Le peintre en décor travaille pour des cabinets d'architecte, des agenceurs, des entreprises spécialisées dans le patrimoine. La demande privée est dominante même s'il peut intervenir également pour le compte de collectivités publiques. 60% des professionnels travaillent dans le décor d'intérieur contre 40% pour le spectacle. 

S’il opère pour des magasins ou des expositions, il conçoit des vitrines, des supports pédagogiques, des lumières ou des éclairages. S’il s’oriente vers la réalisation de décors pour le spectacle, il travaille en équipe avec un décorateur scénographe. Sous la direction de ce dernier, il suit les indications du scénario ou du metteur en scène pour créer un environnement (couleurs, mobilier, objets).

Le peintre en décors travaille le plus souvent seul dans son atelier. Il se déplace chez son client pour replacer la commande dans son futur milieu et se mettre d’accord avec lui. Parfois le peintre en décor œuvre directement sur le site. C’est souvent le cas pour des trompe-l’œil peints sur des murs extérieurs (rue ou jardin…).

Dans ce métier, les horaires décalés ne sont pas rares, de même que le travail en fin de semaine ou les déplacements.

Métier voisin : le peintre en lettres, spécialiste de la signalétique et de la publicité sur tous supports.

Études / Formation pour devenir Peintre en décors

Plusieurs formations professionnelles proches du bâtiment ou des métiers d’art préparent à l’exercice de ce métier :

niveau CAP

  • CAP peintre applicateur de revêtements,
  • CAP signalétique enseigne et décor,

niveau bac

  • Bac pro AF - aménagement et finition du bâtiment,
  • Bac pro artisanat et métiers d'art options communication visuelle plurimédia ou marchandisage visuel,

niveau bac + 1

  • Mention complémentaire (MC) peinture décoration,

niveau bac + 2

  • BMA - brevet des métiers d’art graphisme et décor,
  • titre designer texture (EEAM - école européenne de l'art et des matières)


niveau bac + 3

  • DN Made - diplôme national des métiers d'art et du design,
  • Diplôme national d'art et techniques (DNAT) option design d'espace.

Salaires

Pour le théâtre ou le cinéma, le peintre en décors est intermittent du spectacle avec un CDD. Il peut être payé au pourcentage ou percevoir un salaire hebdomadaire ou mensuel.

Dans le domaine de la déco/bâtiment les salaires d’embauche de débutant tournent autour du S.M.I.C. Avec de l’expérience, le salaire peut monter à 1 900 €.

Evolutions de carrière

S’il travaille en équipe dans une entreprise artisanale ou pour des spectacles, le peintre en décor peut exercer des responsabilités d’organisation. Il peut aussi devenir expert d’une technique particulière. Avec de l’expérience, ce technicien artiste peut créer sa propre entreprise.


Crédit photo : Celeste Clochard - Fotolia