http://www.cidj.com/

Médiateur culturel / Médiatrice culturelle

Synonymes : chargé de l'action culturelle

  • Culture - Spectacle
Le médiateur culturel est l'intermédiaire entre les artistes, leurs œuvres et le grand public. Montage d’expositions, organisation de festivals, théâtre, cinéma, gestion de salles de spectacles… Ses missions au service d’une ville, d’une région, d'une fondation sont très diverses.

Description métier

Qu’il soit agent territorial recruté sur concours, salarié d’un organisme privé ou intermittent du spectacle, le médiateur culturel est un véritable homme orchestre qui coordonne de nombreuses activités.

Il évolue dans un environnement artistique aux multiples facettes. Ainsi, il peut organiser un spectacle de rue, un concert, une lecture à thème ou participer à l’élaboration d’un événement d’envergure comme un festival.

Le médiateur culturel travaille, sous l’autorité d’un élu, à la programmation culturelle d’une collectivité ou d’un établissement. À ce titre, il côtoie divers interlocuteurs (directeurs de tournée, agents de la mairie, fonctionnaires de la préfecture, entrepreneurs…) avec qui il doit négocier.

Le médiateur culturel s’informe en permanence des tendances du moment. Il est à l’écoute des envies et des besoins du public. Il entretient des contacts avec les associations, bibliothèques, musées, galeries

Il sollicite des artistes qu’il fait venir, assiste, et dont il assure la promotion. Un bon carnet d’adresses est un outil indispensable pour ce métier.

La gestion et le suivi de budget font partie de ses responsabilités. Il est également en charge de la communication et de la promotion auprès des médias.
 

Études / Formation pour devenir Médiateur culturel / Médiatrice culturelle

Plusieurs types de diplômes et formations mènent au métier de médiateur culturel :

bac + 2
- DUT GACO - gestion administrative et commerciale des organisations,
- DUT IC - information-communication, options métiers du livre, relations publiques ;

bac + 3
- Licences pro : conception et mise en œuvre de projets culturels (Aix-Marseille 1, Le Mans) ;
- licence en médiation culturelle et gestion d'action culturelles (ICT Toulouse, Paris 3)…

bac + 5
- Masters pro : médiation : art et publics (Paris 8) ; médiation culturelle de l’art (Aix-Marseille 1) ; médiation culturelle et communication internationale (Nantes) ; médiation de la culture et du patrimoine (Avignon)…

Pour les postes à haute responsabilité dans l'ingénierie et le management culturel, de grandes écoles et des IEP disposent de filières spécialisées dans la culture : Audencia Nantes, Edhec Lille, Nice, ESCP-EAP, HEC, IEP Lille, Lyon, Strasbourg, Sciences-Po Paris, Sup de Co Dijon.

Des écoles privées spécialisés proposent des formations dans le domaine de la gestion culturelle et de l’événementiel : IST Bordeaux, Eac Lyon, Iesa Paris, Eac Paris, Icart Paris, Iscom Paris…

Attention, toutes ces écoles sont payantes.

À savoir : pour entrer dans la fonction publique territoriale comme médiateur culturel, il faut passer un concours et se rapprocher des collectivités territoriales pour s'insérer dans la vie active.

Dans le privé, une carrière dans le domaine culturel débute souvent par une série de stages.

Salaires

Débutant dans le privé : environ 1 800 € brut.

Médiateur culturel territorial débutant : 1 600 € net.

Evolutions de carrière

Le médiateur culturel peut se spécialiser dans d'autres fonctions proches : administration, production, développement, consulting, management culturel.

Qu'il travaille dans le privé ou le public, le médiateur culturel pourra évoluer par mobilité professionnelle (avec des projets et des budgets plus importants ou sur des directions d'établissement plus prestigieux).


Crédit photo : Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...