http://www.cidj.com/

Conservateur / Conservatrice du patrimoine

  • Culture - Spectacle
Le·la conservateur / conservatrice du patrimoine exerce des responsabilités scientifiques et techniques. Il·elle étudie, classe, conserve, enrichit, met en valeur et fait connaître le patrimoine d’une collectivité territoriale ou d'un établissement public.

Description métier

Le conservateur du patrimoine est un scientifique de haut niveau qui a des responsabilités administratives et d’encadrement dans le domaine de la gestion du patrimoine. Il exerce ses missions dans un des services de l’Etat, dans une collectivité territoriale ou à la ville de Paris. 

Le conservateur du patrimoine est en tout premier lieu chargé de constituer et sauvegarder le patrimoine. Il peut s’agir de collections de tableaux, de fonds numérisés, d’archives… Dans ce cadre, son rôle est de sélectionner des œuvres, des fonds, des objets ou des monuments ; de procéder à des études techniques et scientifiques ; de veiller à leur conservation, à leur préservation et restauration ; d’organiser leur mise en valeur et leur communication aux publics. 

A tête d’une équipe de collaborateurs, le travail du conservateur de patrimoine alterne des missions sur le terrain, des déplacements à l’étranger ou auprès de professionnels (restaurateurs…), un travail technique et scientifique, la rédaction de rapport, des activités de programmation culturelle… 

Le métier de conservateur du patrimoine nécessite une grande passion pour l’histoire de l’art mais aussi des connaissances pointues. Des compétences organisationnelles, managériales, relationnelles sont également indispensables car le conservateur du patrimoine est avant tout un encadrant qui coordonne toute une équipe au service de la conservation et de la valorisation du patrimoine. 

Études / Formation pour devenir Conservateur / Conservatrice du patrimoine

- diplôme de l’INP (accessible par concours externe ou interne)

Pour le concours externe, un niveau bac + 3 est exigé. La plupart des candidats ont en fait un niveau master 2 ou ont déjà une thèse. 

Cinq spécialités sont proposées : archéologie, archives, monuments historiques et inventaire, musées, matrimoine scientifique technique et naturel.

Une fois reçus, les lauréats suivent une formation rémunérée de 18 mois. 

Salaires

Un conservateur du patrimoine gagne entre 1 861 € bruts et 4 459 € bruts par mois.

Evolutions de carrière

La mobilité entre spécialités, tout comme entre fonctions publiques, est possible et encouragée durant la carrière du conservateur du patrimoine. Ainsi le conservateur du patrimoine peut-il être tour à tour directeur ou directeur adjoint de musée, chargé de collection, chargé de la mise en œuvre des projets culturels et scientifiques, etc… 


Crédit photo : Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...