https://www.cidj.com/

Conducteur / Conductrice de travaux

  • BTP - Urbanisme
Dans le BTP, le conducteur / la conductrice de travaux planifie, organise et contrôle l'aménagement, l’équipement des chantiers et la construction. Il/elle encadre par l’intermédiaire des chefs de chantier une ou plusieurs équipes (techniciens et ouvriers).

Description métier

Le conducteur de travaux / la conductrice de travaux est une personne de terrain et ses activités varient beaucoup selon la taille du chantier et la structure de l’entreprise. Il dépend directement du chef d’entreprise ou du directeur des travaux.

Il est responsable de la qualité des travaux effectués, de la tenue des délais et du respect du budget. Il contrôle toutes les étapes du chantier, depuis l’étude du dossier jusqu’à la réception des travaux.

Toujours en déplacement (parfois à l'étranger), il fait le lien entre tous les intervenants, décideurs ou exécutants. Il étudie le dossier concernant le projet de construction, les plans d’architecte, les différents cahiers des charges, les devis.

Il effectue les démarches administratives et techniques d’ouverture du chantier. Il assure la gestion financière, organise les approvisionnements.

Il intervient dans le choix des matériaux et des équipements utilisés ainsi que dans les négociations avec les sous-traitants. Il surveille l’avancement des travaux, étudie avec les ingénieurs les problèmes rencontrés et veille aussi au respect des dispositifs de sécurité.

Il décide de la composition des équipes et gère les plannings de travail. Il peut participer au recrutement des personnels.

Le conducteur de travaux rédige les rapports de chantier et rencontre les clients.

Les conducteurs de travaux exercent prioritairement dans les entreprises du bâtiment et des travaux publics mais aussi dans des bureaux d’études techniques ou des cabinets d’architecte. Ils sont également employés dans l'armée. L'armée de terre recrute près de 16 000 postes chaque année y compris pour les fonctions transverses tel que conducteur de travaux afin d'assurer  la maintenance des infrastructures. Dans l'armée de l'air, les conducteurs de travaux sont en charge des infrastructures opérationnelles liées à l'aéronautique (abris, hangars), du montage des camps et de la protection défense (miradors, clôtures). 

 

Études / Formation pour devenir Conducteur / Conductrice de travaux

Exemples de formations : 

niveau bac + 2

  • BTS bâtiment
  • BTS EEC - Etudes et économie de la constrution
  • BTS TP - travaux publics
  • Technicien spécialisé conducteur de travaux (ESTP) 
  • Titre de dessinateur en bâtiment et architecture (Ecole Edaic Lyon)

niveau bac + 3

  • BUT Génie Civil - construction durable
  • Licence professionnelle métiers du BTP : génie civil et construction
    Différents parcours : conducteur des travaux
  • Licence professionnelle métiers du BTP : travaux publics
    Différents parcours : CCTP - conduite de chantiers de travaux publics, encadrement de chantier, infrastructures et réseaux (Toulouse 3)
  • Licence professionnelle métiers du BTP : bâtiment et construction
    Différents parcours : conducteur de travaux en maison individuelle (université de St Etienne),  réhabilitation des bâtiments (Lyon 1), conducteur de travaux batiment (Toulouse 3, Université de Rennes)
  • Licence professionnelle métiers du BTP : performance énergétique et environnementale des bâtiments
    Différents parcours : rénovation énergétique de l'habitat (Toulouse 3)
  • Licence professionnelle métiers de l'énergétique, de l'environnement et du génie climatique
    Différents parcours : conception des installations de génie climatique (Toulouse 3)
  • Licence professionnelle management et conduite de travaux (ESTP)
  • Responsable technique en bâtiment et des travaux publics (ISCO - institut supérieur de la construction).
  • Bachelor chef de projet du bâtiment en économie de la construction (AFIP)
  • Bachelor travaux publics (ESITC Caen)

niveau bac + 5 et >

  • Master international en génie civil des ouvrages complexes et nucléaires (ESTP)
  • Diplôme d'ingénieur en génie civil ou dans le BTP : ESTP, ENTP, centrale de Nantes, CESI, ISBA-TP

Plus de détails sur les masters : www.trouvermonmaster.gouv.fr

Salaires

Le salaire d’un conducteur de travaux confirmé varie de 3 000 € à 4 500 € mensuels brut.

Dans l'armée de l'air : à partir de 1 328 € net mensuel (célibataire sans charge de famille). 

Evolutions de carrière

La fonction de conducteur de travaux constitue un aboutissement dans la carrière d’un technicien du bâtiment et des travaux publics. Un conducteur de travaux expérimenté peut créer sa propre entreprise.

L’acquisition d’un diplôme d’ingénieur du bâtiment et des travaux publics est aussi une évolution possible. Les chefs de chantier peuvent accéder à ce poste après quelques années d’expérience professionnelle et une formation complémentaire.


Crédit photo : Lightfield Studios - Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...