https://www.cidj.com/

Commissaire d’exposition

Synonymes : curateur d'art

  • Culture - Spectacle
Le/la commissaire d’exposition (ou curateur/ curatrice d’exposition) a pour mission de créer, organiser et gérer une exposition temporaire ou un évènement culturel majeur comme une biennale, un salon artistique ou un festival. Il·elle est le·la référent·e principal·e de l'organisation de l'événement, mais aussi un·e manager répartissant les tâches.

Description métier

Auteur de l’exposition, il/elle détermine donc la thématique, le choix du lieu, des œuvres et des artistes présentés, la mise en espace des œuvres dans le lieu accueillant le projet.
 
Son rôle ne se limite pas à l’organisation, il/elle doit s’assurer de trouver les financements et de la bonne gestion du budget, de la satisfaction des sponsors et mécènes ainsi que de la venue des journalistes lors du vernissage.
 
Excellent·e communicant·e et très bon rédacteur·trice, le·la commissaire d’exposition rédige souvent les textes qui accompagnent son projet et suit la fabrication de tous les supports de communication (catalogue, flyer, etc…). Il·elle est souvent sollicité·e par les médias pour répondre aux demandes d’interviews.

Le métier nécessite aussi une excellente connaissance de l’histoire des arts et du marché de l’art, la maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères dont l’anglais.

Cette fonction de curateur / curatrice d'art s’exerce en étant rattaché·e à une institution (musée, centre d'art, centre culturel, collectivité...), souvent en tant que conservateur / conservatrice des collections ou alors il·elle peut être indépendant·e à son compte (ce qui nécessite d’avoir un important carnet d’adresses et de répondre régulièrement à des appels à projets).
 
Depuis une quinzaine d’années, le nombre de commissaires d’exposition a augmenté considérablement, tant en France qu’à l’international en raison de l’engouement pour les manifestations culturelles. 
 

Études / Formation pour devenir Commissaire d’exposition

Le métier de commissaire d’exposition nécessite le plus souvent un niveau bac + 5 . Exemples de formations : 

niveau bac + 5

  • titre d’expert en commercialisation et diffusion des œuvres d’art (IESA),
  • master direction de projets ou d’établissements culturels, 
  • MBA ou formations spécialisés dans l’ingénierie et le management de projets culturels (ICART, IESA…),
  • DU ingénierie culturelle et administration de la culture (ICJ)
  • Master Lettres & Arts ou Etudes culturelles (Universités)

Salaires

Salaire variable en fonction des financements, de la mission et du degré de responsabilité. Souvent le·la commissaire d’exposition exerce une activité en parallèle comme rédacteur spécialisé ou conseiller culturel.

Evolutions de carrière

Le·la curateur / curatrice d’art évolue en ayant la responsabilité de projets de plus en plus ambitieux. Il·elle a également la possibilité de travailler à son compte. 


Crédit photo : Pavel Losevsky / Fotolia