Faire un stage en Angleterre : le coup de cœur des étudiants

  • Stage
  • Stage à l'étranger
  • Stage à l'étranger
  • Angleterre
Faire un stage en Angleterre : le coup de cœur des étudiants

Le Royaume-Uni (Angleterre, pays de Galles, Écosse, Irlande du Nord) séduit toujours autant les étudiants en quête d'un stage à l'étranger. L'année passée, près de 2 100 Français sont partis y faire un stage en Erasmus. Pratiquer l'anglais ou avoir une première expérience à l'international à quelques heures de train de la France... Le principe est alléchant mais la concurrence est rude.

"De plus en plus d'élèves abandonnent l'idée d'aller faire un stage en Italie ou en Espagne pour privilégier les pays anglophones. Ils veulent améliorer leur niveau d'anglais et booster leur carrière à l'international. Beaucoup choisissent de partir à Londres", explique Colleen Ann Jaycox, adjointe aux relations internationales à l'Ensai Rennes.

Rendez-vous au bureau des relations internationales

Premier réflexe au moment où vous entamez les démarches pour trouver un stage au Royaume-Uni, renseignez-vous auprès du bureau international de votre établissement. Il garde généralement les listes des stages effectués par les anciens élèves, ce qui constitue une bonne base de départ.

À lire, le témoignage de Zakaria Sadki, étudiant à l'Ensai.

Repérez différents types de stage

Internship program, work based-project, work placement, sandwich program… Pas facile de se retrouver dans les différentes appellations qui distinguent les stages en Grande-Bretagne ou au Royaume-Uni.

  • L'intership program se déroule en général l'été et dure au maximum 3 mois.
  • Le work based-project est une mission particulière, obligatoire dans le cursus, effectuée dans une entreprise.
  • Le work placement correspond à une période de travail rémunéré qui peut durer jusqu'à une année.
  • Le sandwich program est un stage rémunéré qui a lieu au cours du parcours universitaire. Il  dure en général 1 an et compte pour l'obtention du diplôme.

Le stagiaire, qu'il soit rémunéré ou non, a le même statut que le salarié. La majorité des stages ne sont pas rémunérés mais cela dépend de l'entreprise et du secteur d'activité. Une précision qui a son importance si vous envisagez par exemple de faire un stage à Londres où le prix du logement et des transports est très élevé.

Partez en stage au Royaume-Uni avec Erasmus

Le programme Erasmus permet de faire un stage en entreprise dans un pays de l’Union européenne. Pour bénéficier du programme Erasmus stage, vous devez être âgé de 18 à 30 ans et le stage doit être inclus dans votre cursus d'études. Il est possible de partir en stage Erasmus dès la première année d'études. Les stages durent de 3 à 12 mois. Pour les formations courtes (2 années post-bac), la durée minimale est de 2 mois.

Vous pouvez bénéficier d’une aide à la mobilité Erasmus pour les frais de voyage. Son montant est  variable, 500 € par mois en moyenne.

Le Royaume-Uni étant une destination très demandée, il est conseillé de préparer le dossier d'inscription au moins 6 mois en avance. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site Génération Erasmus.

Visez les secteurs à fort potentiel

Certains secteurs en expansion recherchent plus facilement de la main-d'œuvre. C'est le cas de l'hôtellerie et de la restauration, du commerce, de l'informatique et des nouvelles technologies de l'information et des finances.

Le Sunday Times, dans sa rubrique business, dresse sur son site internet un classement des meilleures entreprises britanniques en terme de management, ambiance et conditions de travail… Une bonne source d'informations pour choisir son employeur.

N'oubliez pas les entreprises françaises

Pour trouver un stage à Londres, il peut être judicieux de postuler via les grands groupes français qui ont des fiilales dans la capitale britannique, comme Cartier, Alstom, L'Oréal... Des opportunités de stage sont visibles sur leur pages Carrière. Pour obtenir la liste des entreprises françaises, consultez le site de la chambre de commerce franco-britannique ou celui de Frogvalley, le blog des entrepreneurs français en Grande-Bretagne.

La chambre de commerce française à Londres propose également des stages – de minimum 6 mois – accessibles sur son site dans la rubrique About us-Internship. Le réseau Ubifrance diffuse aussi des offres de stages sur son site.

Les services officiels français recherchent des stagiaires pour leurs ambassades, services consulaires, instituts culturels et missions économiques au Royaume-Uni. Pour connaître les procédures de recrutement, consultez notre article trouver un stage dans une organisation française à l'étranger.

CV en anglais : oubliez la simple traduction !

"Beaucoup d'étudiants pensent qu'un CV en anglais est une simple traduction de leur CV français, mais c'est faux !" insiste Colleen Jay Cox. Pour aider les étudiants, l'Ensai organise des ateliers spécifiques : au programme, rédaction de CV et de lettre de motivation en anglais et simulation d'entretiens.

Les diplômes peuvent être traduits en anglais, mais il faut absolument y accoler le nom original en français. "Les diplômes sont moins importants qu'en France. L'expérience compte autant voir plus que le parcours académique. Il faut détailler toutes les expériences de volontariat, d'encadrement, de travail en équipe, de responsabilité comme le Bafa, le tutorat, les jobs d'été… Utilisez des verbes à l'infinitif, ça passe mieux en anglais", conseille Colleen Ann Jaycox.

CIDJ © CIDJ
Article mis à jour le 21/05/2018 / créé le 28-11-2013