• actualité

SÉSAME, le dispositif pour permettre aux jeunes sans qualification de devenir éducateur sportif ou animateur

  • Orientation
  • Sans diplôme
  • Sports & extrême
2 jeunes jouant au spike ball pour ilustrer les métiers dans le domaine du sport et de l'animation

Concilier passion du sport et emploi, vous tente? Vous aimeriez vous orienter vers l'animation ou l'encadrement sportif mais vous n'avez aucune qualification? Sachez que le dispositif SÉSAME (Sésame vers l’emploi pour le sport et l’animation) va être renforcé. D'ici à 2022, 6 000 jeunes en difficulté, âgés de 16 à 25 ans, pourront être accompagnés et formés en vue d'accéder à un emploi d'éducateur sportif ou d'animateur.

Depuis sa mise en place, en 2015, « près de 9 000 jeunes » ont déjà bénéficié du dispositif SÉSAME. La plupart d’entre eux ont aujourd’hui un emploi d’éducateur sportif ou d’animateur, selon Roxana Maracineanu, la ministre déléguée chargée des sports.

Remise à niveau et formation qualifiante

Dans le cadre du plan "1jeune1solution" qui vise à accompagner les jeunes au sortir de la crise, le gouvernement a souhaité renforcer le dispositif SÉSAME (Sésame vers l’emploi pour le sport et l’animation). Actuellement, 3 000 jeunes sont accompagnés via ce dispositif. D’ici à 2022, ils devraient être deux fois plus nombreux, soit 6 000 jeunes.

Sous forme d’un parcours individualisé, l’objectif est de permettre aux jeunes d’accéder à un emploi dans le domaine du sport ou l’animation via l’obtention d’une qualification (CQP, BPJEPS…). En effet, pour travailler dans ce secteur, la passion du sport ne suffit pas ! C'est pourquoi avant d’intégrer une formation qualifiante, il sera aussi possible de bénéficier d’une remise à niveau dans les compétences de base ou d’un pré-qualification permettant, par exemple, de passer le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur ou de directeur (BAFA/BAFD), le brevet de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA) ou d’être formé aux premiers secours (PSC1). Une aide financière pourra également être mobilisée.

Pour les 16-25 ans en difficulté

Pour bénéficer de cet accompagnement, il faut avoir entre 16 et 25 ans (jusqu'à 30 ans pour les personnes en situation de handicap).

Le dispositif cible plus particulièrement les jeunes résidant dans un territoire prioritaire (quartier de la politique de la ville ou zone de revitalisation rurale) ou rencontrant des difficultés sociales ou professionnelles (jeunes sans qualification, décrochage scolaire…)  Les jeunes qui ont une pratique sportive de haut niveau sont également éligibles.

Les personnes intéressées qui souhaitent plus de renseignements peuvent s’adresser à une structure Infojeunesse, à leur mission locale ou leur club sportif. Il est également possible de contacter directement le ou la référent·e Sésame de son lieu de résidence.

 

La rédaction © CIDJ
Actu mise à jour le 29/04/2021 / créée le 29-04-2021

Crédit photo : Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...