• actualité

Des mesures pour faciliter l’emploi des personnes handicapées

  • Handicap
Un fauteuil roulant

Démarches administratives simplifiées, équipes dédiées, accompagnement, formations spécifiques…la ministre du Travail, Muriel Pénicaud envisage divers leviers pour faciliter l’emploi des personnes handicapées.

Alors que les personnes en situation de handicap subissent un taux de chômage de 19 %, deux fois supérieur à la moyenne de la population, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé diverses mesures pour encourager les employeurs à recruter des personnes en situation de handicap. Son objectif : qu’ils « respectent l'obligation de 6% d'emploi de personnes handicapées » alors que le taux d’emploi n’est que de 3,4 % dans le privé et de 5,2 % dans le public.

Actuellement, "un employeur sur deux s'acquitte d'une pénalité financière, c'est qu'on a échoué collectivement", a déploré la ministre.
Pour les encourager à recruter des personnes en situation de handicap, les démarches seront facilitées. A partir du 1er janvier 2020, la déclaration obligatoire d’emploi d’un travailleur handicapé (DOETH) sera intégrée dans la Déclaration sociale nominative (DSN) et la déclaration se fera de façon automatique (et non plus sur papier).

Pour inciter les entreprises à privilégier l’emploi direct, les stagiaires, alternants, intérimaires en situation de handicap seront pris en compte. Des alternatives à l’emploi direct comme la sous-traitance et les contrats avec des entreprises adaptées devraient par contre être supprimées.

Coté formation, les CFA (centres de formation des apprentis) devront tous disposer d’un référent handicap pour faciliter l’accompagnement des personnes handicapées. Des moyens financiers leur seront affectés.

Isabelle Fagotat © CIDJ
Actu créée le 07-06-2018 / mise à jour le 12/06/2018

Crédit photo : Matt Artz