• actualité

Des éco-délégués dans les classes : pour quoi faire ?

  • Lycée
  • Collège
  • Engagement
Des éco-délégués dans les classes : pour quoi faire ?

Avec les manifestations pour le climat, engagées par les élèves et les étudiants, les jeunes veulent s’emparer de la lutte contre le réchauffement climatique, à leur niveau. Avec la création des éco-délégués les élèves vont pouvoir s’emparer de la question du développement durable au sein de leur établissement scolaire.

Dès le mois d’octobre, des éco-délégués devraient être nommés dans les collèges et lycées à raison d’un éco-délégué par classe. Elus de la même façon que les délégués de classe, les éco-délégués auront pour mission de proposer et suivre des projets menés au sein de leur établissement en faveur du développement durable. Chaque collège et lycée désignera au moins un binôme fille-garçon d'éco-délégués par établissement.

Proposer, échanger et sensibiliser

Selon le ministère de l’éducation nationale les éco-délégués « participent au comité de pilotage des projets, informent leurs camarades sur les avancements et les poussent à s'y engager ». Ils peuvent par exemple proposer de créer un potager dans les espaces verts de l’établissement, installer des poubelles de tri des déchets (canettes, papiers, plastiques…) dans les classes, demander l’installation d’ampoules basse consommation partout dans l’établissement, proposer des initiatives et actions comme le ramassage de déchets dans les rues…

Ils auront également un devoir de sensibilisation notamment sur les gestes quotidiens qui permettent d'économiser l'énergie et lutter contre le réchauffement climatique (éteindre les lumières, ne pas trop chauffer en hiver, utiliser du papier recyclé ou issu de forêt gérées durablement…).

D’après le ministère, un prix école-verte 2030 devrait être lancé pour soutenir les meilleurs projets menés dans les écoles, collèges et lycées.

Ecologie : Les jeunes s’engagent

Donner la possibilité aux élèves de participer à un meilleur respect de l’environnement au sein même de leur établissement rejoint leur volonté de s’engager pour le climat. Lors de la dernière manifestation "Fridays for future" à Paris, certains élèves nous expliquaient agir à leur niveau pour le climat. « Au quotidien j’essaie de moins utiliser de plastiques et je réduis un peu ma consommation de viande » nous confiait Issa, 17 ans. Héloïse, 16 ans, ne demande plus de paille pour boire un verre avec ses amis, qui ont des cendriers portatifs et ne jettent plus leurs mégots par terre.

Marine Ilario © CIDJ
Actu mise à jour le 16/10/2019 / créée le 01-10-2019

Crédit photo : CIDJ

Vous pourriez être intéressé(e) par...