• actualité

Contraception : les hommes prendront-ils bientôt la pilule ?

  • Contraception
Contraception bientôt une pilule pour les hommes

Petite pilule mais grosse révolution ! Une pilule contraceptive pour les hommes a été mise au point par des scientifiques américains. Fiable à 99% sur les souris et sans effet indésirable elle pourrait être testée sur des hommes d’ici la fin de l’année.

La contraception n’est pas qu’une affaire de femme. Pourtant, hormis le préservatif masculin, les méthodes de contraception destinées aux hommes restent plutôt méconnues.

Une contraception masculine sans effet secondaire

Pour éviter une grossesse, les couples pourront bientôt compter sur une nouvelle pilule…pour hommes ! C’est en tout cas ce sur quoi planchent des scientifiques américains. « Efficace à 99% chez les souris », cette nouvelle pilule pourrait être testée sur des hommes d’ici fin 2022 d'après l'AFP.

Contrairement à la pilule prescrite aux femmes, celle à l’étude ne serait pas basée sur des hormones. Ce qui permettrait d’éviter les effets secondaires indésirables d’une contraception hormonale. Une solution prometteuse mais il faudra certainement attendre quelques années avant de la voir arriver dans nos pharmacies. En attendant, c’est principalement aux filles qu’incombent les effets indésirables ainsi que la responsabilité d'une contraception.

Vers un meilleur partage de la contraception

En effet, même s’il faut être deux pour faire un bébé, ce sont souvent les filles qui gèrent la contraception au sein du couple. Il faut dire que la majorité des moyens de contraception proposés sont féminins : pilule, patch, implant, stérilet (appelé aussi DIU ou dispositif intra utérin), spermicides, anneau vaginal, diaphragme… A l’inverse, les contraceptions destinées aux hommes, à l’exception du préservatif masculin très répandu (et qui à l’avantage d’éviter une grossesse tout en se protégeant des IST), sont peu utilisées. Sachant que le retrait avant l’éjaculation est peu fiable et qu'un retour en arrière après une vasectomie n'est pas forcément garanti, le choix est vite limité pour les hommes qui souhaitent une méthode fiable mais provisoire. Reste encore les contraceptions thermiques (sous forme d’anneau en silicone ou de sous-vêtement spécial à porter en journée) destinées à remonter les testicules plus près du corps pour les maintenir au chaud afin de bloquer la fabrication de spermatozoïdes. Mais celles-ci ne sont pas reconnues par les autorités sanitaires.

C'est pourquoi l’arrivée d’une pilule pour les hommes pourrait permettre un meilleur partage de la contraception. Surtout que chez les vingtenaires, 8 jeunes sur 10 estiment normal de partager davantage la responsabilité et la charge mentale de la contraception, d’après un sondage OpinionWay pour 20 minutes. En attendant des avancées en matière de contraception masculine, la dessinatrice Emma qui a consacré une planche de BD à ce sujet donne des conseils aux hommes qui souhaitent prendre leur part de « charge mentale reproductive ». Elle recommande : « Souciez-vous de la contraception de vos compagnes : de son prix, sa disponibilité, ses effets secondaires », « notez ses rendez-vous chez le médecin et demandez comment ça s’est passé : mieux proposez de l’accompagner ! » [...] « et acceptez de mettre des capotes ».

La contraception est gratuite pour les femmes jusqu'à 25 ans. Depuis le 1er janvier 2022, toutes les femmes de moins de 25 ans peuvent bénéficier d'une contraception gratuite. Pour en savoir plus.

 

La rédaction © CIDJ
Actu mise à jour le 25-04-2022 / créée le 25-04-2022

Crédit photo : Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...