https://www.cidj.com/

Chief data officer - CDO

Synonymes : CDO, directeur des données, directeur digital, directeur du numérique, responsable connaissance client, data manager

  • Informatique - Web - Réseaux
  • Sciences Physique – Maths - Data
Le chief data officer, ou directeur des données, est un nouveau métier du Big data. C’est un cadre dirigeant qui participe au pilotage globale de la stratégie digitale d'une entreprise. A ce titre, il ou elle se situe au carrefour des différents services (marketing, communication, RH, ingénierie, qualité…) avec qui il travaille en collaboration étroite.

Description métier

Le chief data officer, ou CDO ou directeur de la stratégie digitale est un spécialiste de la data. Il organise et valide les données d’une entreprise pour les rendre compréhensibles et exploitables. Il s’assure que les informations recueillies en interne comme en externe sont fiables, cohérentes entre elles et permettent un traitement ouvrant aux décisions adaptées.

Avec la multiplication des informations et données, le CDO joue un rôle stratégique dans le management des données. Initialement très demandé par les secteurs de la santé, de la banque, de l’assurance et les instituts de sondage, le data manager a ouvert son champ champ d’action à de très nombreux secteurs d’activité (agriculture, tourisme, marketing, industrie, armée, e commerce, agences de recrutement, administrations…). C’est aujourd’hui un professionnel très recherché.  

Le CDO conçoit et met en place des architectures des systèmes informatiques et des processus pour collecter, stocker, gérer, optimiser et organiser les données. Véritable chef d’orchestre, il est le garant de leur sécurité et de leur facilité d’utilisation par les différents services. Il peut intervenir sur tout type de données (données du personnel, gestion des candidatures, recherche biomédicale). 

Les responsabilités du data manager peuvent varier selon les entreprises (consolidation de données, optimisation, qualité et conformité..).

Le CDO occupe une fonction transversale afin d’acquérir la meilleure connaissance de son entreprise, qu’elle soit de services, de process, de métiers, d’enjeux business. Il est donc au cœur de toutes les problématiques de l'entreprise et travaille en étroite collaboration avec tous les responsables de services (contrôleur de gestion, directeur informatique, responsables des activités opérationnelles et des fonctions supports). Il travaille aussi en relation avec d’autres spécialistes de la data, comme le data scientist, le data analyst, le data engineer ou l’analyste web.

Le CDO ou data manager peut être directement recruté au sein  des entreprises ou intervenir comme consultant pour le compte d’une société de conseils. 

Le data manager dispose d’excellentes compétences en mathématiques, statistiques et ingénierie informatique. Il maîtrise les outils spécifiques au big data (gestion des bases de données, frameworks de calcul, machine learning, business intelligence, requête SQL …). Amené à collaborer avec l’ensemble des services de son entreprise ainsi qu’avec d’autres spécialistes de la data, il doit avoir un excellent relationnel, des qualités d'écoute, de pédagogie et de communication. Doté d’un bon esprit de synthèse, le data manager doit être capable de travailler sur plusieurs projets en simultané. 

Études / Formation pour devenir Chief data officer - CDO

Un Bac + 3 en informatique, management, statistiques ou en marketing complété par une solide expérience  est un minimum pour accéder à cette fonctionmême si la tendance se porte plutôt sur des niveaux de diplôme supérieurs.

Les formations qui permettent de se former au métier de la big data sont  encore peu nombreuses mais elles se mettent en place rapidement pour faire face à la demande. 

Exemples de formations  : 

niveau bac + 3

  • BUT STID – statistique et informatique décisionnelle
  • Bachelor (IA school, Inseec, Essca…)
  • Licence professionnelle métiers du décisionnel et de la statistique
    différents parcours : statistique décisionnelle en marketing (université Bretagne Sud)
  • Licence professionnelle Métiers de l’informatique: systèmes d’information et gestion des bases de données 
    Différents parcours : systèmes d’information décisionnels (SID)
  • Licence professionnelle Management des Organisations 
    Différents parcours Management des Réseaux et Systèmes d’Information
  • Licence professionnelle métiers de la santé : technologies
    Différents parcours : data manager clinique (Université de Tours)

niveau bac + 5

  • Masters : european master in datamining and knowledge management (Lyon 2), statistiques pour l’évaluation et la prospective (université de Reims-Champagne Ardennes), MIASHS : big data et fouille de données (Paris 8), data science (Grenoble INP Ensimag, Polytech Nantes), informatique (Paris Dauphine)
  • Mastère spécialisé en Big data (ESGI, Grenoble Ecole de management)
  • MSc (master of sciences) : statistics for smart data (Ensai), big data for business (Ecole polytechnique – HEC), data sciences & business analytics (Centrale Supelec - Essec Business School), applied data science & big data (Data science institute), data science (Ensae ParisTech), data management (PSB), data management (Efrei), financial data management (Em Normandie)
  • Diplôme d’ingénieur avec spécialisation big data : IAMD – ingénierie et applications des masses de donnéess (Télécom Nancy), big data & data science (Mines Nancy), data science (Ensae ParisTECH), ingénierie des systèmes d'information (Grenoble INP Ensimag),
  • MBA en marketing digital (ESLSCA)

    Plus de détails sur les masters : http://www.trouvermonmaster.gouv.fr

niveau bac + 6

  • Mastère spécialisé (MS) :
    Big data – gestion et analyse des données massives (Télécom ParisTech),
    Big data : analyse management et valorisation responsable (Ensimag + EMSI Ecole de management de Grenoble)
    Data science (ENSAE)
    Expert en sciences des données (Insa Rouen Normandie)

Salaires

Le poste de chief data officer (CDO) n’est pas proposé à un jeune débutant.

Le salaire d’un data manager est fonction de son niveau d’études, de ses compétences, de son expérience, de son statut et de sa localisation (l’Ile-de-France rémunère davantage que la province). 

  • pour un data manager junior : entre 2 500 € et 3 300 €
  • pour un data manager senior : entre 4 100 € et  6 600 €

 

Evolutions de carrière

Le data manager peut évoluer vers des postes d’encadrement (responsable de service, responsable des systèmes d’information). Il peut aussi faire le choix de se spécialiser dans un secteur donné (bio-statisticien). 


Crédit photo : Rawpixel - Fotolia