• actualité

Les tests de dépistage du Covid-19 restent gratuits pour les mineurs

  • Psycho / Santé
Les tests de dépistage du Covid-19 restent gratuits pour les mineurs

Depuis le 15 octobre, vous devez payer votre test de dépistage du Covid-19, sauf si vous le faites pour raison médicale. En revanche, les tests PCR et antigéniques restent accessibles gratuitement pour tous les mineurs, sans condition.

La fin de la gratuité systématique des tests de dépistage du Covid 19 est entrée en vigueur le 15 octobre dernier pour les personnes majeures. Seul le dépistage pour raison médicale sera pris en charge par l’Assurance maladie. Les tests restent gratuits pour les moins de 18 ans, sans condition.

Prix des tests : à partir de 22 €

Vous avez 18 ans et plus, vous n’êtes ni vacciné ou ni en possession d’une ordonnance ? Sachez que les tests de dépistage que vous effectuerez pour obtenir le pass sanitaire ou pour voyager (tests dits "de confort") ne seront désormais plus remboursés.

Il vous en coûtera au moins 43,89 € pour un test PCR réalisé en laboratoire de biologie médicale et 22,02 € minimum pour un test antigénique.

Attention, le coût d’un test antigénique varie en fonction du professionnel qui le réalise (pharmacien, laboratoire, infirmier etc.) ainsi que du jour (les tarifs peuvent être plus chers le dimanche) et du lieu où vous l’effectuez (un infirmier peut réaliser un test à domicile).

Par exemple, chez un pharmacien, le prix d’un test antigénique est au moins de 25,01 € en semaine. Ce tarif grimpe à 30,01 € minimum le dimanche.

Dépistage du Covid-19 : les conditions d’une prise en charge gratuite

Tous les mineurs auront accès aux tests de dépistage du Covid-19 gratuitement sur présentation d’une pièce d’identité.

Pour les personnes majeures, les conditions d’une prise en charge gratuite d’un test PCR ou antigénique sont variées. Selon votre situation, il faut présenter :

  • un certificat de vaccination (schéma vaccinal complet) ;
  • un certificat de contre-indication à la vaccination ;
  • un justificatif de contact à risque émis par l’Assurance maladie ;
  • un justificatif de contact à risque pour les élèves de plus de 18 ans, émis par l’Éducation nationale ;
  • une ordonnance pour un test établie par un médecin ou une sage-femme ;
  • un certificat de rétablissement de moins de six mois ;
  • un résultat de test antigénique de moins de 48 h nécessitant la réalisation d’un test PCR de confirmation.

Les personnes qui voyagent entre la métropole et les territoires d’Outre-mer ou de retour d’un pays sur liste orange ou rouge, et qui doivent (selon les mesures en vigueur à ce moment-là) réaliser un test à l’arrivée ou après une période de quarantaine, bénéficient d’une prise en charge des tests de dépistage du Covid-19. Elles doivent pour cela présenter un justificatif de transport ainsi que la déclaration sur l'honneur prévue ou l'arrêté préfectoral individuel de quarantaine.

À noter : les tests restent gratuits en Guyane, en Martinique et en Guadeloupe jusqu’à la fin de l’état d’urgence. C’est aussi le cas à Mayotte, jusqu’à nouvel ordre.

Enfin, les auto-tests ne sont plus admis pour obtenir un pass sanitaire.

 

La rédaction © CIDJ
Actu mise à jour le 25-10-2021 / créée le 25-10-2021

Crédit photo : Elchinator - Pixabay

Vous pourriez être intéressé(e) par...