• actualité

Bac 2020 : pas d'épreuves finales, le contrôle continu prévaut

  • Examens
  • BAC techno
  • BAC PRO
  • Bac
Bac 2020 : pas d'épreuves finales, le contrôle continu prévaut

Suite aux annonces de Jean-Michel Blanquer, les épreuves finales du bac ne se tiendront pas cette année et les notes obtenues au cours des trois trimestres compteront pour l'obtention du diplôme. 

"Nous ne pouvons pas garantir la tenue d'épreuves écrites. C'est pourquoi l'ensemble des épreuves du bac sera validé en contrôle continu". L'annonce a été faite ce matin. Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer a affirmé que les moyennes obtenues tout au long des 3 trimestres de l'année de terminale feront la moyenne du bac. À une exception près :  "les notes obtenues pendant la période de confinement ne compteront pas" a précisé le ministre.

Bac 2020 : contrôle continu, épreuves anticipées et assiduité

Cette année, pas d'épreuves finales mais la moyenne des 3 trimestres de l'année de terminale (sauf les notes obtenues pendant la période de confinement) comptera dans la note finale à l'examen.

Jean-Michel Blanquer rappelle que "les notes obtenues aux épreuves anticipées de première sont gardées" et précise que "les mentions du bac sont maintenues". Les candidats qui obtiendront une moyenne allant de 8 à 10 passeront les oraux de rattrapage dans les conditions habituelles, début juillet. Les candidats qui auront moins de 8 de moyenne ou qui échoueront aux épreuves de rattrapage, pourront participer à une nouvelle session au mois de septembre. Pour cela, le jury d'examen se penchera sur l'assiduité aux cours et la motivation de chaque candidat.

A noter : cette session de septembre est aussi ouverte aux élèves qui préparent le bac en candidat libre. 

S'agissant des élèves des lycées professionnels : "les épreuves de BEP, CAP et bac professionnel sont validées sur la base des contrôles effectués en cours de formation et sur un examen du livret scolaire par le jury d'examen" a précisé le ministre. Il rappelle également que "toutes les dispositions indiquées s'appliquent aussi aux élèves des lycées agricoles".

Des cours jusqu'au 4 juillet

Dans l'hypothèse d'un retour dans les établissements scolaires dans les prochaines semaines, le ministre de l'Éducation nationale a affirmé que les cours se tiendraient jusqu'au 4 juillet afin de "rattraper les semaines perdues pendant le confinement". L'assiduité à ces cours sera très importante pour la réussite au bac.

Pour garantir l'égalité entre les candidats, le ministre rappelle qu'un jury d'examen se penchera sur le cas de chaque élève pour garantir une harmonisation des notes entre les établissements. Ce jury pourra aussi "regarder l'assiduité des candidats aux cours, s'ils ont repris".

Autrement dit, votre présence en cours jusqu'au 4 juillet comptera dans vos appréciations et pourra vous permettre d'accéder à la 2e session du bac organisée en septembre en cas d'échec. 

En première, pas d'E3C2

Pour les épreuves anticipées passées en classe de première, Jean-Michel Blanquer a indiqué que les notes obtenues tout au long de l'année (sauf pendant le confinement) compteront pour la note finale. S'agissant de l'épreuve orale de français, celle-ci est maintenue, si les conditions sanitaires le permettent, et devrait avoir lieu entre la fin du mois de juin et début juillet. "Les élèves devront préparer moins de textes" a expliqué le ministre, "15 pour la voie générale et 12 pour la voie technologique". 

S'agissant des épreuves communes de contrôle continu (E3C), la deuxième session qui devait se tenir dans les semaines à venir n'aura pas lieu. La note prise en compte pour la moyenne du bac, sera donc la moyenne des notes obtenues lors de la première cession (E3C1) et la 3e session qui sera passée en classe de terminale (E3C3).

Le ministre a également précisé que "pour la spécialité que l'élève ne poursuit pas en terminale et pour l'enseignement scientifique du tronc commun, les notes obtenues pendant l'année de première dans ces 2 disciplines seront prises en compte dans la note finale du bac".

Et le brevet ?

Lors de son allocution, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a évoqué le brevet. "La note finale sera équivalente à la moyenne des notes obtenues durant les 3 trimestres de l'année de troisième, sauf les notes obtenues pendant le confinement". Les élèves auront également cours jusqu'au 4 juillet et leur assiduité comptera pour l'obtention du diplôme.

Le ministre l'assure, "cette solution a été approuvée par les partenaires sociaux, les fédérations des parents d'élèves et les délégués nationaux et académiques des lycéens. Ce sont des aménagements qui concilient la sécurité et la réussite des élèves". Reste maintenant à savoir, si le scénario d'un retour en cours aura lieu dans les prochaines semaines. 

Marine Ilario © CIDJ
Actu mise à jour le 03-04-2020 / créée le 03-04-2020

Crédit photo : Polina Zimmerman à partir de Pexels

Vous pourriez être intéressé(e) par...