https://www.cidj.com/

Responsable de site de traitement des déchets

Synonymes : chef d'exploitation usine d'incinération

  • Environnement - Nature - Nettoyage
Le.la responsable d’un site de traitement des déchets assure l’exploitation et la gestion d’un site de traitement ou de stockage des déchets.

Description métier

Le.la responsable d’un site de traitement des déchets gère les opérations de recyclage et de valorisation, d’incinération ou d‘enfouissement des déchets. Il.elle exerce ses fonctions dans un centre de tri, une usine d’incinération, un site de compostage ou de stockage. 

A la fois technicien et manager, sa mission est de coordonner une unité de traitement et d’organiser son bon fonctionnement dans tous les domaines. 

Il.elle veille à la mise au point et à la mise en œuvre des procédés techniques, aux objectifs de production, aux contrôles, au suivi budgétaire, au respect des normes et de la réglementation (produits entrants, fumées émises), aux recyclage des produits ainsi qu’aux problématiques de sécurité des installations et du personnel, au management des équipes. 

Réunions, travaux de reporting, contacts avec les instances extérieures ; il.elle opère en véritable « patron.ne » du site de traitement ou d'incinération. 

La fonction nécessite des compétences polyvalentes, une bonne connaissance du génie des procédés appliqué au traitement des déchets, des qualités de communicant, de manager et de gestionnaire. Avec des installations qui fonctionnent de plus en plus en continu, des astreintes sont possibles. 

Études / Formation pour devenir Responsable de site de traitement des déchets

Si la fonction est accessible avec un bac + 3, la tendance de recrutement va plutôt vers des profils plus diplômés et expérimentés.
Exemples de formations : 

Niveau bac + 3 

  • Licence pro QHSSE – qualité hygiène sécurité santé environnement
    Différents parcours : gestion et traitement des déchets (université Diderot)
  • Licence pro GPE - génie des procédés pour l’environnement.
    Différents parcours : gestion et traitement des déchets (Le Havre), déchets et économie circulaire (IUT de Tours)
  • Licence pro MPGE - métiers de la protection et de la gestion de l’environnement
    Différents parcours :
    métiers de la protection et de la gestion de l'environnement (université Savoie Mont Blanc), 
    dépollution production et gestion durable des eaux (Agrosup Dijon), 
    management de la qualité des déchets et de l'environnement (Tarbes)
    maîtrise des pollutions et nuisances (Lyon 1)
  • Licence pro chimie analytique, contrôle qualité environnement
  • licence pro chimie et physique des matériaux : recyclage et valorisation des matériaux


Niveau bac + 5 

  • Diplôme d’ingénieur en chimie, génie des procédés environnementaux, gestion de l'environnement  :  ENSIC, Insa Rouen, Insa Toulouse, écoles nationales supérieures de chimie, ENSIL-ENSCI, SIGMA...
  • master sciences de la terre et des planètes, environnement.
    Différents parcours : 
    EcoGED - conception et gestion des déchets (Université de Cergy)
  • master risques et environnement
  • master chimie
  • master énergie
  • master économie de l'environnement, de l'énergie et des transports
  • master chimie et sciences du vivant
  • master EEA - électronique, énergie électrique, automate
  • master génie des procédés et des bio-procédés 
  • master énergétique thermique

Plus de détails sur les masters : www.trouvermonmaster.gouv.fr

niveau bac + 6 et > 

  • mastère spécialisé GEDE - gestion, traitement et valorisation des déchets (ENGEES, école des mines de Nancy, école nationale supérieure de géologie)

Salaires

A partir de 3 000 €.

Evolutions de carrière

Evolution vers de postes de responsable de secteur ou de directeur régional.


Crédit photo : Bas Emmen / Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...