https://www.cidj.com/

Technicien / Technicienne micro-informatique

Synonymes : technicien de maintenance micro-systèmes informatiques, technicien support informatique, technicien micro et réseaux, technicien de maintenance micro-informatique

  • Informatique - Web - Réseaux
Le technicien de maintenance informatique assure l’entretien et la réparation des matériels informatiques. Il peut réaliser également l’installation de nouveaux équipements ou logiciels ou assurer la formation des utilisateurs.

Description métier

Détecter la panne ou établir un diagnostic, configurer de nouveaux matériels : c’est le rôle essentiel du technicien ou de la technicienne micro-informatique dont la mission est de veiller au bon fonctionnement des outils informatiques dans une entreprise.

Installation de nouveaux postes de travail, de périphériques, de logiciels ou de mises à jour ; remplacement d'une carte mère ; pilote d'impression non connecté ; serveurs non accessibles ; écran qui refuse de s'allumer ; récupération de fichiers perdus ; rétablissement de la connexion.. Il ou elle intervient pour de multiples demandes et souvent dans l'urgence et renseigne en fin d'intervention les outils de suivi correspondants. 

Mais son rôle, c’est aussi de prévenir plutôt que de guérir : comment éviter la panne qui peut avoir des conséquences désastreuses pour l’entreprise ou sécuriser les postes et réseaux ? Il ou elle doit suivre de près l’évolution du secteur informatique et d'internet et intégrer les modes de fonctionnement de l’entreprise pour comprendre quels sont ses besoins avant l’achat ou le renouvellement du matériel.

Il ou elle peut assurer également la formation interne des utilisateurs, en leur expliquant par exemple comment fonctionne un nouveau logiciel, tout en gardant un œil vigilant sur les virus de passage…,

Le métier de technicien de maintenance informatique est aujourd'hui un poste clé dans les structures, dont l’importance croît avec la complexité de plus en plus grande des matériels et des installations.

Disponible et autonome, le technicien ou la technicienne micro-informatique maîtrise parfaitement les outils bureautiques. Pédagogue et disposant d'un bon relationnel et du sens du service, il ou elle doit savoir s'adapter au niveau de connaissances et de technicité des utilisateurs qui le sollicitent. La maîtrise de l'anglais opérationnel est nécessaire. 

Les conditions de travail peuvent parfois être difficiles (horaires lourds, déplacements nombreux, périodes d’astreinte, horaires décalés…), en particulier si le technicienne ou la technicienne micro-informatique exerce dans une société de service et d’ingénierie informatique (SSII). Les techniciens micro-informatique exercent aussi dans les entreprises de services numériques, au sein du département informatique d'une entreprise ou organisation, dans un service SAV. 

Études / Formation pour devenir Technicien / Technicienne micro-informatique

Les diplômes les plus adaptés sont des diplômes de niveau bac + 2. Néanmoins le bac pro SEN - systèmes électroniques numériques-  est un bon début de qualification. Exemples de formations : 

niveau bac + 1

  • MC services numériques aux organisations

niveau bac + 2 :

  • BTS SIO -services informatiques aux organisations,
  • BTS SN - systèmes numériques,

niveau bac + 3

  • BUT informatique,
  • BUT génie électrique et informatique industrielle,
  • BUT RT- réseaux et télécommunications.

Des BTS en électronique, électrotechnique ou maintenance industrielle peuvent également convenir en tant que formation initiale.

Salaires

Suivant la nature et la taille de l’entreprise, le salaire d’un technicien débutant peut atteindre 1 650 € brut par mois. Un technicien de maintenance confirmé gagne aux environs de 2 300 € brut mensuels.

Evolutions de carrière

Après plusieurs années d’expérience professionnelle, le technicien de maintenance pourra devenir responsable du parc informatique dans une petite ou moyenne  entreprise, ou responsable du service après-vente dans un magasin de matériel informatique. L'obtention d'une licence professionnelle du type systèmes informatiques et logiciels sera la bienvenue.

Il pourra  aussi évoluer vers une fonction de technico-commercial des télécommunications et réseaux, ou bien devenir ingénieur de maintenance.

Le technicien de maintenance informatique peut aussi se mettre à son compte.

Quoiqu’il en soit dans ce domaine la technologie évolue très rapidement et le technicien de maintenance se doit d’actualiser ses connaissances pour rester performant.


Crédit photo : Nomad Soul - Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...