https://www.cidj.com/

Auxiliaire vétérinaire

Synonymes : aide vétérinaire, assistant vétérinaire, ASV, auxiliaire spécialisé vétérinaire, auxiliaire vétérinaire qualifié, AVQ

  • Animaux
L'auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV) et l'auxiliaire vétérinaire qualifié (AVQ) sont des assistants du vétérinaire, le plus souvent dans un cabinet de ville. Ils assurent à la fois le secrétariat médical et l'aide aux soins.

Description métier

Qu'il soit ASV (auxiliaire spécialisé vétérinaire) ou AVQ (auxiliaire vétérinaire qualifié), l'auxiliaire vétérinaire est le bras droit du vétérinaire. L'ASV est plus qualifié que l'AVQ.

Il prend les rendez-vous, gère le fichier de clients et accueille les clients et leurs animaux. Il prépare également les commandes de produits et de médicaments. Il joue auprès de la clientèle un rôle important de conseil sur l'achat d'accessoires, de produits alimentaires, d’hygiène, de soins…

En plus des tâches de secrétariat et de gestion du cabinet, l'assistant vétérinaire assiste le vétérinaire au cours des soins ou des interventions chirurgicales pratiquées au cabinet ou en clinique.

Il entretient aussi les cages, nettoie et désinfecte le matériel et les locaux, qui doivent toujours être d'une propreté irréprochable.

L’assistant vétérinaire peut être recruté par un cabinet ou une clinique privée. Il travaille la plupart du temps en ville, plus rarement à la campagne.

Pour exercer ce métier, il faut être en bonne santé (pas d’allergies aux animaux ou aux produits chimiques), avoir beaucoup de sang-froid et de patience pour s’occuper d’animaux malades ou traumatisés. Il faut aussi savoir rassurer les clients / propriétaires des animaux et être diplomate. Parallèlement, polyvalence et adaptabilité sont indispensables car l'auxiliaire vétérinaire doit accomplir un très grand nombre de missions. 

On compte environ 15 000 assistants vétérinaires en France, la plupart des postes étant occupés par des femmes.

Études / Formation pour devenir Auxiliaire vétérinaire

La profession reconnait deux qualifications pour exercer le métier d’auxiliaire vétérinaire :

niveau CAP

  • le titre certifié d’auxiliaire vétérinaire qualifié (AVQ). Formation d'un an délivrée uniquement en alternance dans le cadre d’un contrat de professionnalisation. Il faut être titulaire d'un CAP ou d'un CAP agricole et avoir entre 18 et 26 ans (pour les étudiants) ou +26 ans (pour les demandeurs d'emploi / public handicapé)

niveau bac 

  • le titre certifié d’auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV). Cette formation d'une durée de 2 ans se prépare dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Il faut être titulaire d'un diplôme de niveau bac et avoir entre 18 et 26 ans (pour les étudiants) ou +26 ans (pour les demandeurs d'emploi / public handicapé). 

Ces deux formations ne sont pas ouvertes aux mineurs en raison de la réglementation sur la radioprotection. 

L'APFORM (ex GIPSA) est le seul organisme national officiellement habilité à délivrer ces titres. 

Par ailleurs, diverses formations sont également proposées par d'autres organismes. Même si elles ne délivrent qu'une certification en fin de parcours (et non pas un titre reconnu RNCP), certaines peuvent faciliter une insertion professionnelle. 

Salaires

Le salaire d'un assistant vétérinaire varie en fonction de son échelon, de son ancienneté et de sa spécialisation éventuelle : 

  • AVQ : environ 1670 euros brut ;
  • ASV : environ 1780 euros brut.

Evolutions de carrière

Un assistant vétérinaire peut se spécialiser dans certaines catégories d'animaux (canine, rurale, équine, NAC...).

En ville, il peut participer de façon plus intensive aux soins, surtout s’il travaille dans un cabinet très spécialisé (chirurgie de pointe).

À la campagne, son rôle sera plus administratif : pendant que le vétérinaire fait sa tournée, l'assistant assure la permanence téléphonique, répartit les urgences…

Attention, il n’existe pas de passerelle directe entre le métier d'auxiliaire vétérinaire et celui de vétérinaire. La filière est très sélective !

En revanche du fait de leurs compétences en santé animale, les ASV bénéficient de l'équivalence du certificat de capacité animaux domestiques et peuvent donc également trouver des débouchés dans d'autres secteurs animaliers (élevage, éducation canine, animalerie, refuge..)


Crédit photo : Tyler Olson - Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...