http://www.cidj.com/

Affréteur / Affréteuse

Synonymes : agent de fret, commissionnaire en transport, courtier en transport, transitaire

  • Transport - Logistique
L’affréteur / l'affréteuse est l’intermédiaire entre des clients qui ont des marchandises à expédier et les transporteurs. Il recherche le meilleur moyen de transport (coût, temps, trajet) pour son client. Les mots clés du métier : organisation, coordination, flexibilité.

Description métier

On peut trouver l'affréteur / l'affréteuse dans les entreprises de transport et de logistique (entreposage), chez les transitaires (entreprise de courtage, cabinet conseil en transport et logistique) et dans l'industrie (responsable de transport).

Sa mission principale : trouver le meilleur rapport qualité/prix pour transporter des produits (ou des voyageurs) tout en respectant les délais impartis. Ainsi, il choisit les moyens de transport les plus appropriés (routier, ferroviaire, maritime, fluvial, aérien), les sous-traitants qui assureront la prestation de transport, négocie avec eux les prix puis établit le contrat ainsi que les autres documents nécessaires. Il s'assure ensuite du suivi de la prestation (enlèvement, livraison, litiges éventuels...) et en rend compte à son client. L'affrètement peut être national ou international. 

Pour répondre aux différentes contraintes imposées par son univers de travail, l'affréteur doit bien connaître les réglementations et la législation en vigueur concernant les transports, le commerce international et les normes douanières. Il doit en parallèle avoir une excellent maîtrise des techniques commerciales, logistiques et informatiques. De plus, il doit parler couramment l'anglais, être clairvoyant, débrouillard et avoir une grande rapidité d'exécution.

L'affréteur travaille principalement en collaboration avec le chef de quai, les manutentionnaires et les commerciaux. Les qualités relationnelles sont donc importantes. Le lieu physique principal de travail, pour l'affréteur, est son bureau. Ses outils principaux sont ceux de la communication et des TIC.

La réduction du temps de travail à 35 heures existe aussi dans le secteur des transports et de leur organisation. Néanmoins elle est difficilement applicable, car la charge de travail, très irrégulière, est variable d'un jour à l'autre. Il existe une réglementation du travail spécifique aux transports.

Études / Formation pour devenir Affréteur / Affréteuse

L’affréteur est un technicien de l’organisation du transport. Plusieurs diplômes au niveau bac et bac + 2/3 certifient des qualifications nécessaires :

niveau bac 

  • bac pro logistique,

niveau bac + 2

  • BTS GTLA - gestion des transports et logistique associée (ex BTS TPL - transport et prestations logistiques),
  • DUT GLT-  gestion logistique et transport,
  • Technicien supérieur du transport terrestre de marchandises,
  • Technicien supérieur du transport aérien et maritime de marchandises,
  • opérateur de transports multimodaux et internationaux,

niveau bac + 3

  • LP logistique et pilotage des flux nombreuses spécialités :logistique globale, conception management et commercialisation de choix de transport de marchandises.

niveau bac + 5

  • master droits des transports et de la logistique

Il existe par ailleurs des écoles spécialisées dans le secteur des transports qui proposent de multiples formations. Elles sont dispensées par des organismes professionnels comme l’AFTRAL ou PROMOTRANS.

Mais dans tous les cas, la connaissance du terrain est primordiale avant d’acquérir des responsabilités. Au niveau de l'expérience professionnelle, en plus du diplôme, un stage de quelques semaines dans un service d'affrètement est idéal pour se préparer à cet emploi.

 

Salaires

Le salaire en début de carrière est d’environ 1 600 € brut mensuels, en fin de carrière il s’élève à environ 3 000 €.

Evolutions de carrière

Avec une certaine ancienneté et surtout de l’expérience dans la fonction d’affréteur, l'affréteur a la possibilité de se spécialiser sur des cargaisons particulières.

Il peut également évoluer vers le métier de chef de service affrètement, puis responsable d'exploitation en transport de marchandises voire même de chef d'agence en transport de marchandises. Un affréteur peut également se lancer dans la création de sa propre entreprise d’affrètement.


Crédit photo : AFT - IFTIM

Vous pourriez être intéressé(e) par...