http://www.cidj.com/

Restaurateur conservateur

  • Artisanat - Métiers d'art
Le restaurateur-conservateur examine un objet d’art et pose un diagnostic. Il procède à l’expertise technique de l’œuvre. Il sait identifier les altérations et pronostiquer leur évolution. Eventuellement, il préconise un traitement.

Description métier

Le restaurateur-conservateur est chargé de créer autour des œuvres l'environnement idéal à leur conservation (lumière, température, taux d’humidité...).

Il est toujours spécialisé. Quelques exemples de spécialisation : mobilier ancien, peinture, livres, céramiques, sculptures, tapisseries, textiles, photos, etc.

Les opérations de conservation s'exercent sur l’ensemble ou sur l’une ou l’autre partie de l’œuvre d’art : bois, céramique, peinture, toile, cadre. Le restaurateur-conservateur intervient directement sur la pièce tout en prévenant les risques de détérioration que peut comporter son travail.

Les interventions du restaurateur atténuent les altérations du temps sur les œuvres. Le restaurateur travaille souvent en collaboration avec des historiens et des scientifiques.

Sa bonne connaissance des œuvres tant sur le plan historique que technique lui permet d’utiliser les méthodes de restauration les plus adaptées à l’époque où elles ont été créées.

A chaque étape de son travail, le restaurateur respecte la déontologie de la profession, qui prévoit, entre autre, de constituer un dossier pour chaque pièce restaurée où il décrit les procédés qu’il a employés.

Études / Formation pour devenir Restaurateur conservateur

Le restaurateur d’art doit avoir une bonne formation artistique, associée à de solides connaissances en physique-chimie. Il doit également avoir une bonne culture historique et désormais être ouvert aux nouvelles technologies.

Les formations les plus adéquates sont :

niveau bac + 5

  • master restaurateur du patrimoine : INP (Institut national du patrimoine) accessible sur concours,
  • master conservation-restauration des biens culturels (CRBC) Paris 1
  • diplôme de l'Ecole du Louvre,

niveau bac + 6

  • MS conservation restauration du patrimoine Ecole de Condé

  

Salaires

Le salaire du restaurateur-conservateur varie en fonction de son statut : fonctionnaire ou salarié d’un atelier privé.

S’il travaille dans le privé, avec les années, son expérience et son savoir-faire lui assurent de bons revenus. Dans le secteur public, son salaire évolue selon une grille mêlant ancienneté et expérience. Au fil des années, il gagne entre 1 700 € et 4 400 € brut mensuels selon l’évolution de sa carrière.

Evolutions de carrière

Après avoir travaillé dans un atelier le restaurateur-conservateur peut s’installer à son compte. Il peut également présenter les concours de l’Etat et devenir restaurateur au service des musées nationaux.


Crédit photo : Misterden - Fotolia