https://www.cidj.com/

Géomètre topographe

Synonymes : géomètre, opérateur géomètre, topographe, technicien géomètre topographe

  • BTP - Urbanisme
Topographe, géomètre topographe : des appellations et des fonctions différentes. Selon leur niveau de qualification, les géomètres se répartissent un travail qui commence par des relevés topographiques analysés et cartographiés.

Description métier

Le géomètre topographe réalise des relevés topographiques  et élabore des plans et dessins qui nécessitent DAO et calculs. Le repérage satellite (GPS) est, désormais, un outil indispensable à ce métier. Selon les missions, on distingue différents niveaux de compétence. 

Le topographe ou opérateur géomètre procède aux relevés métriques qui permettent d’établir un plan et une carte exacte de tous les détails d’un terrain (relevé foncier, bornage, division foncière, relevé d'architecture...).

Le technicien géomètre topographe établit des plans et des cartes à toutes les échelles à partir de relevés. Ces plans représentent tous les détails apparents du sol en tenant compte des limites juridiques, des contraintes fiscales et du cadastre.

Il participe aussi aux projets d’aménagement urbain et rural, aux implantations industrielles ou aux estimations de biens. La fonction comporte une bonne part de travail de bureau pour traiter les données recueillies sur place.

Méthode, précision, rigueur sont des qualités indispensables. Une bonne aptitude à l’analyse et à la synthèse est également nécessaire.

Les géomètres topographes travaillent dans les cabinets de géomètres, les sociétés de topographie, les bureaux d’études des entreprises du BTP.

Dans le secteur public, ils travaillent au service du cadastre, dans l’enseignement, à l’Institut géographique national (IGN www.ign.fr).

A noter, il est important de ne pas confondre le métier de géomètre topographe avec celui de géomètre expert. De niveau ingénieur, ce dernier exerce une profession réglementée (inscrit à l'ordre des géomètres expert) et contribue à définir les limites des propriétés foncières. 

Études / Formation pour devenir Géomètre topographe

Il existe des formations à différents niveaux (niveau bac + 2 et bac + 3 pour devenir technicien et technicien supérieur. Exemples de formations : 

niveau bac 

  • Bac professionnel TGT - technicien géomètre-topographe,

niveau bac + 2

  • BTS Métiers du géomètre-topographe et de la modélisation numérique,
  • Titre de géomètre-géomaticien (ENSG)

niveau bac + 3

  • Licence professionelle cartographie et systèmes d'information géographique.
    Différents parcours :
    topographie, voirie et réseaux divers (ESTP), urbanisme, aménagement et géomatique (université de Lille)
  • Licence professionnelle métiers du BTP : génie civil et construction
    Différents parcours : géomètre projecteur en travaux publics (université de Reims Champagne Ardennes)

 

Salaires

Le métier comprend différents niveaux de qualification.
Le salaire d’un géomètre topographe, débutant de niveau BTS, est aux environs de 1 750 € brut par mois. 

Evolutions de carrière

Suivant leur niveau de qualification les géomètres ont la possibilité de parfaire leur formation, de passer des concours et d’évoluer au sein de différents types d’entreprises (BTP, génie civil, urbanisme, agriculture, aménagement du territoire...).


 

Témoignage de Ludovic ADAM, ESGT - promotion 2020

« En sortant de l’ESGT, j’ai eu le choix d’exercer le métier de géomètre dans une société privée, dans une collectivité territoriale ou dans une grande entreprise (ERDF, SNCF, Total, Vinci, …). J’ai choisi d’intégrer un cabinet de géomètre pour y mettre en œuvre mes compétences acquises en sciences de la mesure de l’espace mais aussi en aménagement du territoire et en sciences juridiques.

Mon métier de géomètre consiste au quotidien à mesurer et délimiter tout ce qui nous entoure, avec des instruments de haute technologie comme des drones pour réaliser des relevés ou des scanner 3D pour modéliser des bâtiments. Je suis des chantiers de construction et d’aménagement du début à la fin et rencontre de nombreux corps de métier : architecte, notaire, promoteur, paysagiste, etc. Demain, je pourrais tout aussi bien travailler chez des particuliers pour délimiter leur propriété et exercer aussi bien en ville qu’à la campagne, sur le terrain ou dans un bureau. Si bien qu’aucune journée ne se ressemble et c’est ce que j’aime. »

*Témoignage sponsorisé


Crédit photo : Bar Floréal Photographie - Région Île-de-France

Vous pourriez être intéressé(e) par...