http://www.cidj.com/

Formatrice / Formateur

Synonymes : chargé de formation, responsable de formation

  • Enseignement - Formation
Dans le public ou le privé, en indépendant, parfois au sein de la direction des ressources humaines d’une grande entreprise, le formateur assure des prestations de conseil, de formation et/ou de perfectionnement auprès d’adultes salariés ou demandeurs d’emploi.

Description métier

Le formateur ou la formatrice reçoit des publics adultes, salariés de tous statuts ou des demandeurs d’emploi, à qui il transmet des connaissances théoriques, pratiques et professionnelles très spécialisées.

Il s'intéresse aussi à la dimension des savoir-faire et des savoir-être correspondant à une demande qui émane d’une ou plusieurs entreprises, ou encore d’un service de ressources humaines.

Il peut s’agir d’une formation “prêt-à-porter” ou d’une formation “sur mesure” demandée par une entreprise dans un objectif précis (adaptation à une nouvelle technologie, par exemple).

Le formateur définit le contenu pédagogique et le déroulement de la formation. Il conçoit des exercices, des mises en situation, des documents de synthèse et des manipulations informatiques qui constituent autant d’outils pédagogiques aptes à transmettre des savoirs et des pratiques, toujours dans le souci d’adaptation au public stagiaire et à l’objectif de la formation.

En fin de stage, le formateur évalue les résultats pour établir un bilan et en tirer les leçons.

Comme pour tout enseignant qui se trouve face à un public, la capacité du formateur à réguler les dynamiques de groupe est essentielle. Il est amené par ailleurs à se déplacer dans les entreprises pour assurer des formations sur site. Ce métier exige une grande autonomie intellectuelle et psychologique.

La plupart des formateurs sont employés par des grands organismes publics ou parapublics comme l’Afpa (Association pour la formation professionnelle des adultes), premier organisme de formation professionnelle en France, les Greta (groupements d’établissements de l’Éducation nationale), le Cnam (150 centres d’enseignement répartis dans 28 centres régionaux), les chambres de commerce et d’industrie (200 centres en France), les chambres de métiers et de l’artisanat ou encore les chambres d’agriculture.

Bon nombre de formateurs travaillent également pour le compte d’organismes privés. Cegos et Demos figurent parmi les premiers employeurs.

Études / Formation pour devenir Formatrice / Formateur

Pour être formateur, il faut au moins avoir un bac + 3 (licence pro) ou un bac + 5 (master pro) du domaine enseigné + expérience professionnelle. 

Certaines formations dédiées aux techniques et à l'ingénierie de formation ou aux sciences de l'éducation peuvent aider : 

  • licences pro : formateur d’adultes Avignon, formateur en milieu professionnel Dijon, formation et accompagnement Strasbourg, métiers de la formation, de l’insertion et de l’accompagnement Université de Lorraine…
  • master pro : enseignement, apprentissage et formation (EAF) ou formation, emploi et compétences (FEC) Grenoble 2, sciences de l’éducation et de la formation Tours… 
  • formations du Cnam ou de l'Afpa 

Il existe également un CQP formateur-consultant accessible en VAE (Fédération de la formation professionnelle). 

Salaires

Entre 1 800 € et 2 700 € brut par mois, selon la fonction (animateur de formation, conseiller en formation continue ou formateur conseil).

Evolutions de carrière

Un formateur peut évoluer dans son métier en acquérant une spécialisation ou des responsabilités : responsable pédagogique, responsable de formation dans un service de ressources humaines, formateur conseil, consultant, “e-formateur”, e-learning, coach…


Crédit photo : Nd3000 - Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...