https://www.cidj.com/

Conseillère / Conseiller en économie sociale et familiale - CESF

Synonymes : CESF, intervenant en action sociale, assistant socio-éducatif, ASE

  • Social - Petite enfance - Services à la personne
Vient de paraître ! Nouveau Guide des secteurs qui recrutent : à découvrir
Le conseiller ou la conseillère en économie sociale et familiale (CESF) a pour objectif d’aider les adultes à résoudre leurs problèmes de vie quotidienne. Individuelle et collective, son action passe par l’information, le conseil et la formation.

Description métier

Le CESF est un travailleur social chargé d’accompagner les personnes en but à des difficultés dans leur vie quotidienne (consommation, habitat, insertion sociale et professionnelle, alimentation, santé).

Le CESF est amené à prendre en charge des publics très divers : personnes en situation de précarité, personnes en difficulté financière, personnes mal logées ou sans toit, personnes au chômage, personnes en situation de handicap…

Sa démarche est à la fois éducative et sociale. Il ou elle leur propose des ateliers collectifs, des rendez-vous en structure où à domicile pour les aider dans leurs démarches ou les informer sur leurs droits, les aider à prévenir et à gérer leurs difficultés de tout ordre. Il ou elle peut par exemple les aider à mieux gérer leur budget, intervenir auprès des commissions de surendettement, les renseigner sur les aides disponibles… Ainsi ses champs d’action sont très larges. 

Le ou la CESF travaille en relation étroite avec tous les autres intervenants du champ social, médico-social de son territoire (assistant social, aide sociale à l’enfance, centre communal d’action sociale, mission locale, services de santé..).

Le métier nécessite un grand intérêt pour les questions sociales et l’humain. Il implique des qualités d’écoute, le sens du contact et le goût du travail en équipe et exige un gros investissement personnel.

Le conseiller en économie sociale et familiale travaille pour les services sociaux des collectivités locales, les caisses d’allocations familiales, les hôpitaux, les associations d’aide à domicile, etc... 60% des CESF travaillent pour le secteur privé contre 40% dans le secteur public. Pour intégrer la fonction publique hospitalière ou territoriale possibilité de passer des concours : conseiller en économie sociale et familiale, assistant socio éducatif. 

 

Études / Formation pour devenir Conseillère / Conseiller en économie sociale et familiale - CESF

Pour exercer, il faut obtenir le DECESF (diplôme d'Etat de conseiller en économie sociale et familiale) de niveau bac + 3. La formation dure 1 an. Elle est accessible après l'un des diplômes suivants :

  • BTS ESF - économie sociale familiale (le plus recommandé)
  • BUT CS - carrières sociales, 
  • DEES (diplôme d'état d'éducateur spécialisé), 
  • DEEJE (diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants), 
  • DEASS (diplôme d'état d'assistant de service social),
  • DEETS (diplôme d'état d'éducateur technique spécialisé). 

Des allègements de formation et des dispenses de certification sont accessibles aux détenteurs des diplômes suivants : BUT Carrières Sociales, DEASS, DEES, DEETS et DEEJE.

A noter : les bacs pro services de proximité et vie locale ou services en milieu rural, ou un bac technologique ST2S constituent une bonne entrée en matière pour faire face aux questions qu’aura à traiter ce conseiller.

Pour travailler dans la fonction publique territoriale, il faut passer le concours d'assistant territorial socio-éducatif (concours de catégorie A) spécialité conseiller en économie sociale et familiale (cf portail national des concours et examens professionnels gérés par les centres de gestion de la FPT)

Salaires

Le salaire brut en début de carrière d’un conseiller en économie sociale familiale est de l’ordre de 1 530 € dans la fonction publique, 1 790 € dans les établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées, 1 930 € dans les caisses d’allocations familiales.

Evolutions de carrière

Après quelques années d’expérience et dans certains cas après une formation complémentaire (DEIS, CAFERUIS, CAFDES), le conseiller en économie sociale et familiale peut accéder à des postes de responsable de circonscription d’action sociale ou de conseiller technique dans la fonction publique territoriale.Il peut aussi s’orienter vers les formations de délégué à la tutelle, aux prestations sociales, ou d’assistant de service social.

Après 4 à 6 ans d'expérience, il peut se présenter aux concours internes de directeur d'établissement sanitaire et social. 


Crédit photo : Fotolia