https://www.cidj.com/

Eco-conseiller / Eco-conseillère

Synonymes : conseiller en environnement, auditeur environnement, auditeur environnemental

  • Environnement – Eau – Déchets - Propreté
Professionnel de l'environnement et du développement durable, l'éco-conseiller ou l'éco-conseillère à une fonction de conseil et d'aide à la décision, d'animation de projets.

Description métier

Généraliste de l'environnement, l'éco-conseiller ou l'éco-conseillère accompagne les décideurs sur les problématiques environnementales et pilote des projets de développement durable.

L'éco-conseiller peut intervenir dans le cadre d'approche globale de la transition écologique et d'économie circulaire ou dans des domaines plus spécialisés (élimination et le recyclage des déchets, l’amélioration de la qualité de l'air et de l'eau, le contrôle des nuisances et du bruit, respect des espaces naturels...). 

Sa mission 1ere est avant tout d'apporter conseil et assistance ainsi qu'une aide à la décision. Réalisation d'études, de diagnostics, d'audits techniques ou réglementaires ; appui technique et méthodologique ; élaboration de cahier des charges.. son intervention peut ainsi prendre de multiples formes.

L'éco-conseiller peut aussi être impliqué plus directement dans la conduite de projets environnementaux (suivi et animation de projets, relation avec les partenaires...) et/ou leur mise en oeuvre. 

L’éco-conseiller est employé par les collectivités locales (municipalités),  les agences environnementales, les organismes professionnels (chambres de commerce et d'industrie, chambres d'agriculture), les associations, les entreprises. Il peut également exercer au sein de cabinets d'études ou de conseil spécialisés dans l'environnement. 

Si cette fonction implique des connaissances et compétences transversales dans le domaine environnemental et du développement durable (enjeux, droit/cadre réglementaire, connaissance des normes environnementales/comptables/sectorielles, acteurs, outils d'analyse et d'évaluation des risques), l’éco-conseiller doit avoir aussi d'excellentes qualités de communicant car il est amené à travailler en permanence avec de nombreux partenaires. 

Études / Formation pour devenir Eco-conseiller / Eco-conseillère

Le métier d'éco-conseiller requiert une formation de niveau bac + 5 dans le domaine de la gestion de l'environnement ou du développement durable. Exemples de formations : 

niveau bac + 5

  • master en gestion de l'environnement ; géographie, aménagement, environnement et développement ; sciences de la Terre et des planètes, environnement ; agrosciences, environnement, territoires, paysage, forêt ; risques et environnement, 
  • diplôme d’ingénieur (agriculture, agronomie, paysage, chimie, biotechnologies, sciences de l’eau, génie rural, etc.).

Plus de détails sur les masters : www.trouvermonmaster.gouv.fr

niveau bac + 6

  • MS (mastère spécialisé) :
    éco-conseiller (Insa strabourg),
    éco-conception et management environnemental (ParisTech), manager de l'environnement et de l'éco-efficacité énergétique (Insa Lyon). 

Salaires

Un conseiller en environnement débutant reçoit un salaire variable en fonction du type d’entreprise ou de collectivité qui l’emploie.

Les salaires en début de carrière est de 1 650 € brut mensuels et peut atteindre avec de l'expérience 2 500 € brut mensuels.

Evolutions de carrière

Les possibilités d’évolution sont encore peu nombreuses, ce métier étant relativement récent. L'évolution tient davantage aux formations d'origine de chaque conseiller qui avec de l'expérience lui permettent de spécialiser dans un domaine particulier. 

Cependant on estime que les professions ayant trait à l’écologie et à l’environnement connaîtront un fort développement dans les années à venir. 


Crédit photo : Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...