https://www.cidj.com/

Digital brand manager

Synonymes : digital marketing manager, directeur de marque, responsable de marque, responsable marketing digital, content manager, responsable des contenus numériques

  • Communication - Journalisme - Marketing
Le digital brand manager est en charge de la valorisation d'une ou plusieurs marques sur internet et les réseaux sociaux. Il est responsable de sa notoriété numérique et de son e-réputation. C'est un poste stratégique confié à des professionnel·le·s marketing expérimenté·e·s.

Description métier

Dans la stratégie marketing d'une entreprise, le digital brand manager (ou responsable de marque en ligne) occupe un poste clef. Spécialiste du pilotage d'un marque et de sa notoriété sur internet, il a pour mission de donner une image positive de l'entreprise et des différentes marques qu'elle produit ou commercialise. A ce titre, il est responsable de l'élaboration du plan stratégique de l'image digitale de l'entreprise ainsi que de son suivi exécutif et de sa gestion. 

Un chef de marque gère plus qu’un produit ou une gamme de produits, il s’attache à ce que ces différents produits correspondent bien à l’identité et aux valeurs de la marque, surtout quand celle-ci vend sous son logo des services, des marchandises, des produits tout à fait différents. En cela, il doit savoir travailler avec les différents chefs de produits qui au contact opérationnel avec leurs marchés n'ont pas toujours une vision stratégique globale de la marque.

Le digital brand manager élabore des stratégies « e-influence et e-réputation », suit  et analyse leurs exécutions et impact sur les réseaux sociaux, les blogs, les sites. Il est responsable de la stratégie médias sociaux (conception de dispositifs innovants et créatifs par exemple). 

Il pilote les projets web en coordination avec les équipes techniques informatiques (applications) et les prestataires externes (rédacteurs, bloggeurs, graphistes...). Il cumule souvent la fonction community manager.

Le digital brand manager analyse les campagnes marketing mises au point, fixe des objectifs annuels en terme de visibilité, de nouveaux clients ou de chiffre d'affaires. 

Le digital brand manager exerce principalement dans la grande distribution, les grandes entreprises commerciales, les marques de luxe etc...

Outre une connaissance parfaite des réseaux sociaux, le digital brand manager doit posséder des capacités d'analyse et des compétences rédactionnelles. Il doit en outre avoir des compétences en matière de référencement SEO et maîtriser les logiciels de création numérique.

La fonction de digital brand manager est le plus souvent accessible après 2 ou 3 ans d'expérience dans le domaine des réseaux sociaux, chez un annonceur ou en web agency.

Études / Formation pour devenir Digital brand manager

Lee métier recrute le plus souvent à bac + 5 (formation marketing, communication ou journalisme avec spécialisation dans le digital). Néanmoins, certains diplômes de niveau bac + 2/ bac + 3 complétés par des stages pertinents peuvent également intéresser les recruteurs. En effet, dans ce type de métier, les références comptent beaucoup. 

Exemples de formations : 

niveau bac + 3

  • BUT MMI - métiers du multimédia et de l'internet
  • Licence professionnelle métiers de la communication :  chargé de le communication
    Différents parcours :
    chargé de la communication digitale en collectivités territoriales (université Gustave Eiffel)
    chargé de communication de proximité et des médias numériques (Université Cergy Paris)
    stratégies et supports de communication (Université Le Havre Normandie)
    communication interactive et multimédia (université Paris 8)
  • Licence professionnelle métiers du numérique : conception rédaction et réalisation web
  • Diplôme (type bachelor) d'école spécialisée (Iscom, ECS, IICP, Paris School of tourism & communication, Supdecom)

niveau bac + 5 

  • Diplôme d’écoles d’ingénieurs, notamment en informatique
  • Diplôme d’écoles de commerce après prépa (Hec, Essec, EM-Lyon…) ou après bac +1 (type EGC gérées par les CCI) 
  • Diplômes d’écoles de communication spécialisées en webmarketing (Celsa, Iscom..)
  • Diplôme de Science-Po
  • Masters communication, management, marketing et/ou webmarketing  : brand management (Paris Dauphine, Celsa)
  • Diplôme d'école de journalisme
  • Diplôme d'école spécialisée (Efap, Iscom, ECS, IICP, Paris School of tourism & communication, Supdecom, Isml)

Plus de détails sur les masters : www.trouvermonmaster.gouv.fr

niveau bac + 6 

  • mastères spécialisés (MS) : Management du luxe et de la mode ; marketing et brand management (IAE Aix)

Salaires

Pour débuter, les salaires avoisinent 2 300 € brut mensuel.

Après quelques années d'expérience, un digital brand manager senior peut gagner entre 2900 € et 3700 € voire plus. Tout dépend de la nature et de l'activité exercées par l'entreprise recruteuse.

Evolutions de carrière

Après quelques années, le brand content manager ou responsable de contenus numériques peut évoluer vers des fonctions d’encadrement dans le domaine de la communication digital, du marketing digital ou de l’édition numérique (responsable marketing digital, social media manager, directeur éditorial, responsable communication digitale, responsable d’un content factory).


 

Témoignage d'Elodie De Almeida, ISCOM - promotion 2016

Diplômée de la promotion 2016 de ISCOM, Elodie De Almeida nous fait découvrir le poste d’International Digital Manager qu’elle occupe chez Groupe Atlantic.

Je suis responsable de l’élaboration et du développement de la stratégie digitale internationale pour nos différentes marques. Je prends en compte les besoins de chacune de nos filiales et je pilote des projets de création ou refonte de sites web et outils digitaux. Je sélectionne et gère les agences de design et de développement qui travailleront sur les projets à mes côtés. Je crée des tableaux statistiques afin d’évaluer la performance et effectuer des analyses. Enfin, j’assure une veille technologique quotidienne.

Je conseillerai aux futurs professionnels d’oser vivre des expériences professionnelles variées, que ce soit sur le type de mission, le type d’entreprise, la localisation de l’entreprise. C’est important car cela permet de savoir ce que l’on aime et ce que l’on n’aime pas pour mieux avancer. Il faut aussi savoir se créer des opportunités et ne pas craindre de prendre des risques. Plus que tout, cultiver sa différence et être déterminé.
 

*Témoignage sponsorisé

 


Crédit photo : Pixabay