Quels métiers du tourisme pour voyager ou travailler à l'étranger ?

  • Métiers qui recrutent
Quels métiers du tourisme pour voyager ou travailler à l'étranger ?

S'orienter vers les métiers du tourisme ne signifie pas forcément voyager ou travailler à l'étranger. Le billettiste, par exemple, conseille les voyageurs par téléphone ou derrière le comptoir d'une agence de voyages. Quels sont les professionnels qui vadrouillent vraiment ? JcomJeune vous dit tout.

Si vous optez pour un BTS ou un master pro tourisme en espérant décrocher le poste qui vous fera parcourir le monde, il vous faudra bien choisir votre métier pour ne pas être déçu.

Il y a quelques professionnels qui se rendent régulièrement à l'étranger, notamment pour concevoir, tester ou encadrer les séjours...

Terrain obligatoire pour concevoir et tester les séjours

Imaginer des séjours et s'assurer qu'ils sont bien réalisables fait partie des missions du chef de produits voyages. Pour cela, il inspecte les hôtels, visite les sites, selon le programme prévu pour de futurs clients, et rencontre sur place les prestataires (guides, animateurs...). Objectif : proposer un séjour adapté au public visé, en modifiant l'itinéraire ou l'organisation du voyage si besoin.

L'auteur de guides touristiques se rend dans la ville ou le pays sur lequel il écrit pour tester auberges, hôtels de toutes catégories, restaurants, transports et attractions, qu'il conseillera ou déconseillera à ses lecteurs. Il se renseigne sur les tarifs, les horaires d'ouverture des sites à visiter, l'agenda local... 

Vous l'aurez sans doute deviné : les places sont chères pour accéder à ces postes.

Métiers du tourisme liés à l'animation et à l'accompagnement, bons plans pour jouer au globe-trotter

Employé par une agence de voyages, le guide accompagnateur part avec un groupe, veille au bon déroulement du séjour, donne des explications aux voyageurs sur le programme et parfois sur les sites visités, enfin, il contrôle la qualité des prestations pour lesquelles son agence a passé des contrats.

Un BAFA (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur) ou un BAFD (brevet d'aptitude aux fonctions de directeur) peuvent vous permettre de travailler à l'étranger. En effet, l'animateur et le directeur de colonie peuvent être amenés à se rendre à l'étranger dans le cadre de séjours linguistiques ou de découverte.

Le témoignage en images de Yannick Chabas, directeur de séjour junior à l'UCPA

Très prisés des enseignants, ces métiers sont le plus souvent saisonniers. Cela dit, les recruteurs peuvent avoir recours à vos services plusieurs années d'affilée si votre premier séjour s'est bien déroulé.

© Y.C.

Des sportifs recherchés dans les destinations touristiques étrangères

Les animateurs ou éducateurs sportifs ont la possibilité de proposer leurs services un peu partout, notamment dans les destinations touristiques qui accueillent des Français.
Parfois, les Français sont recherchés pour des compétences que les locaux maîtrisent moins.
"Des moniteurs de ski peuvent être recrutés en Chine où il y a des complexes avec de la neige artificielle", explique Valérie Deflandre, conseillère au CIDJ.
Pour exercer ces métiers, il vous faudra l'un des diplômes du ministère des Sports (BP Jeps...) ou un DE (diplôme d'État) pour enseigner le ski.

Dans le même esprit, les instructeurs de plongée qui parlent français sont appréciés dans de nombreux pays, notamment en Égypte ou en Thaïlande. Mais la formation a un coût puisqu'il vous faudra passer le diplôme de Divemaster Padi et plonger très régulièrement.

Là encore, de nombreux postes saisonniers sont proposés et vous devrez changer de région ou de pays en fonction du climat pour certaines disciplines.

[jmedia:51352 medium]

© X.B.

Les complexes touristiques recrutent à l'étranger
Vous pouvez aussi travailler à l'étranger dans de nombreux complexes touristiques, notamment en tant qu'animateur de club de vacances ou en exerçant un métier de l'hôtellerie ou de la restauration.

CIDJ © CIDJ
Article mis à jour le 26/02/2018 / créé le 22-07-2013