Séjour aux États-Unis : quel budget prévoir ?

  • Etats-Unis
Séjour aux États-Unis : quel budget prévoir ?

Vous devez prouver que vous avez les moyens de financer intégralement votre séjour aux États-Unis pour partir y étudier. Mode d’emploi pour évaluer le budget nécessaire avant le départ.

C’est l’université dans laquelle vous êtes admis qui vous fournit une estimation globale du budget nécessaire à votre séjour d’études aux États-Unis. Pour finaliser votre projet, vous devez apporter la preuve que vous disposez de cette somme.

Un budget global

L’estimation du budget fournie par votre université est globale. À l’exception du billet d’avion aller-retour, elle inclut les frais de scolarité, les livres et le matériel scolaire, l’hébergement, la nourriture, l’assurance santé et les dépenses personnelles. Toutefois, dans le cas d'un échange avec votre université ou école en France, vous ne paierez pas les frais d'inscription, qui peuvent être extrêmement élevés dans les universités américaines.

Le coût d’une année d’études aux États-Unis peut varier du simple au triple selon la ville choisie, l’université, votre mode de vie, etc. Pour vous faire une idée approximative du coût de la vie dans les différentes villes des États-Unis, connectez-vous sur le site de l'université que vous visez, rubrique étudiants internationaux. 

Le logement étant un poste important du budget, sachez que selon votre âge, votre niveau d’études et l’établissement dans lequel vous serez admis, vous aurez la possibilité d’obtenir une chambre plus ou moins confortable sur un campus, une chambre dans une famille d’accueil, un logement individuel, une colocation… Ce dernier choix peut vous permettre d’alléger, ou de réajuster une fois sur place, votre budget global.

Vous avez le budget ? Prouvez-le !

Une fois l’estimation de votre budget remise par votre université, vous devez prouver que vous pourrez l'assumer. Pour cela, vous pouvez produire plusieurs types de documents :
- une lettre de votre banque certifiant de rentrées d’argent régulières ;
- un document prouvant la possession d’un compte épargne suffisamment pourvu ;
- la garantie financière d’un parent ;
- un justificatif de la ou des bourse(s) qui vous a/ont été attribuée(s) ;
- un accord de prêt bancaire…

Beaucoup d’étudiants sont obligés de contracter un prêt bancaire pour partir. Si cette pratique est très courante chez les étudiants américains, elle est moins répandue en France, mais elle reste un bon moyen de financer ses études et d’investir sur son avenir professionnel.

Pas de jobs étudiants aux États-Unis sans visa de travail

Attention : avec un visa étudiant, vous pouvez travailler uniquement sur le campus à raison de 20h/semaine, la première année uniquement. Les années suivantes, il est exceptionnellement possible de travailler en dehors du campus, à temps partiel et avec une autorisation accordée par l’université américaine d’accueil et les services d’immigration.
[jmedia:51271 large]


Laura El Feky © CIDJ
Article mis à jour le 21/05/2018 / créé le 06-07-2011