Étudier aux États-Unis : partez avec votre université !

  • Etats-Unis
Étudier aux États-Unis : partez avec votre université !

Vous souhaitez étudier aux États-Unis ? Vous désirez intégrer un campus américain mais les frais de scolarité sont trop élévés ? Sachez qu'il existe des accords entre universités françaises et américaines. Élodie Anaya, responsable de la mobilité internationale à Paris 3, et Caroline Herry, de l'université de Rennes, ont répondu à nos questions et nous livrent leurs conseils pour un départ réussi.

Des départs possibles dès la licence 1

Votre objectif est de partir étudier aux États-Unis ? Dès la licence 1 ou la licence 2, rendez-vous au bureau des relations internationales de votre université pour connaître les programmes d'échanges mis en place avec les États-Unis. Cela vous permettra d'être encadré et de préparer sereinement votre départ.
Les programmes ISEP (International Student Exchange Programs) ou Micefa (mission interuniversitaire de coordination des échanges franco-américains) peuvent vous aider dans votre démarche. Ces programmes offrent la possibilité de partir dans le cadre de partenariats entre votre université et une université américaine.
Parallèlement, les facultés françaises accompagnent les étudiants en leur délivrant toutes les informations nécessaires (visa, logement, bourse…) Elles leur indiquent également les cours qu'ils devront choisir pour valider leur diplôme français. Enfin, certaines universités peuvent vous aider à payer le billet d'avion ou à vous loger sur place. Là encore, rendez-vous au bureau des relations internationales.

Entamez les démarches un an avant le départ

Les États-Unis font partie des destinations les plus demandées par les étudiants français. "On reçoit beaucoup de dossiers, mais on n'envoie que 20 à 30 étudiants par an", souligne Élodie Anaya. Donc, pour mettre toutes les chances de votre côté :

  • Participez aux réunions d'information dès la rentrée. Elles ont souvent lieu en octobre ou novembre. "Le dossier de candidature demande du temps, une dizaine de jours", constate Caroline Herry, alors attention à ne pas s'y prendre à la dernière minute.
  •  Passez le TOEFL assez rapidement car cela permet, en cas de résultats insuffisants, d'avoir le temps de le repasser une deuxième fois.

Prévoyez 1 000 € de budget mensuel

Même si les étudiants d'universités françaises sont dispensés des frais de scolarité de l'université d'accueil, une année aux États-Unis coûte cher. Charlotte Goodwin, du centre EducationUSA, estime tout de même que cela dépend beaucoup de la ville choisie : "On peux s'en sortir avec un loyer de 300 € dans l'Indiana alors qu'à ce prix-là on n'a même pas un placard à balai à New York !"
Prévoyez quand même un budget mensuel entre 800 et 1 000 €. Les bourses universitaires existent, mais elles sont souvent attribuées sur critères sociaux.

Est-ce que vous pourrez travailler sur place ?
Une fois sur place, avec un visa étudiant, vous pourrez travailler jusqu'à 20 heures par semaine, mais exclusivement sur le campus.

Laura El Feky © CIDJ
Article mis à jour le 16/02/2018 / créé le 02-01-2014