https://www.cidj.com/

Technicien forestier / Technicienne forestière

Synonymes : agent technique forestier, technicien forestier territorial

  • Environnement – Eau – Déchets - Propreté
Le technicien forestier / la technicienne forestière gère un espace forestier. Il en assure la protection, l'entretien. Il peut être fonctionnaire ou employé par un organisme privé de propriétaires. Pour l’ONF, il ou elle est technicien supérieur forestier.

Description métier

Le technicien forestier est un spécialiste de la forêt. Ses missions sont multiples et s'exercent tant dans le secteur public que le secteur privé. 

Le technicien forestier territorial  / la technicienne forestière territoriale employé.e à l'ONF (Office national des forêts) est responsable d'un secteur de 3 à 6 000 hectares. Il assure la gestion durable de la forêt (domaniale ou communale) dont l'ONF a la responsabilité sous la responsabilité des ingénieurs forestiers, accueille le public, produit et exploite le bois.

Il est assermenté, porte l'uniforme et détient une arme de service. Aussi, il peut dresser un procès-verbal en cas d'infraction comme par exemple des empiètements fonciers ou des défrichements sauvages.

Il collabore à la définition du plan d'aménagement forestier. Il a un rôle d’organisation et d’encadrement du travail des agents techniques forestiers et des ouvriers comme le marquage des bois à prélever en vue de leur coupe, la coupe et la commercialisation es arbres tombés, les travaux d'entretien des plantations et de leurs accès.

Chargé de protéger la biodiversité, le technicien forestier est également responsable de la santé des arbres (missions d'inspection et de contrôle, choix des traitements à épandre..). Il a également un travail de gestion du matériel de chantier, d’entretien et d’amélioration de l'équipement forestier (routes, canaux, chemins de halage...).

L'accueil du public sur l'espace forestier (domanial ou communal) constitue également l'une de ses missions (entretien des équipements mis à disposition du public, signalétique, stabilisation des chemins...).

Une autre partie importante de son travail se déroule au bureau : statistiques, enquêtes sur les maladies des arbres, comptabilité, gestion.

Le technicien forestier de l'Etat travaille dans les directions régionales et départementales de l'Agriculture sous l'autorité d'un ingénieur.

Le technicien forestier, en forêt privée, est chargé du développement forestier, des conseils aux propriétaires, de l'élaboration et du contrôle des plans de gestion. Il travaille soit dans les Centres régionaux de la propriété forestière (CRPF), soit dans les organismes de gestion et d'exploitation forestière. Il peut aussi être chef d'entreprise dans le domaine des travaux forestiers, c'est-à-dire exploitant forestier à son propre compte.

Études / Formation pour devenir Technicien forestier / Technicienne forestière

Pour accéder à l'emploi de technicien forestier dans les forêts privées plusieurs formations techniques agricoles et forestières sont possibles.

Exemples de formations : 

Niveau  bac

  • Bac pro forêt
  • Bac pro GMNF - gestion des milieux naturels et de la faune

Niveau bac + 2

  • BTSA gestion forestière
  • BTSA GPN - gestion et protection de la nature
  • BTSA TC - technico-commercial, champ professionnel produits de la filière forêt bois

Niveau bac + 3

  • Licence professionnelle métiers des ressources naturelles et de la forêt

Niveau bac + 5

  • diplôme d'école d'ingénieur : Engees, AgroParisTech

Pour accéder à l'emploi de technicien forestier dans la fonction publique agricole, il faut réussir un concours d'entrée (concours de catégorie B). Pour candidater il faut avoir le bac STAV, le bac pro forêt ou GMNF. 

A l'issue de ce concours une formation professionnelle en alternance de plusieurs semaines dont la durée dépend de la formation initiale est organisée par l'ONF au Centre national de formation forestière

Salaires

Dans la fonction publique ou le secteur privé, le salaire mensuel brut, primes comprises, du technicien forestier débutant est de 2 035 €. Technicien confirmé, il perçoit environ 2 300 €.

Evolutions de carrière

Dans la fonction publique, le technicien peut accéder par voie d'examens professionnels ou de concours internes au grade de technicien forestier principal après 5 ans ou de chef technicien forestier après 8 ans.

Par voie de concours interne, les techniciens supérieurs forestiers peuvent, après 4 ans de services effectifs, accéder en qualité d'élève ingénieur, à AgroParisTech (plusieurs localisations) pour intégrer le corps des ingénieurs des travaux des eaux et forêts.  Mais cela reste difficile.


Crédit photo : Kwasny221 - Fotolia

Vous pourriez être intéressé(e) par...