https://www.cidj.com/

Instructeur / Instructrice pour l’autonomie des personnes déficientes visuelles

Synonymes : instructeur de locomotion

  • Social - Petite enfance - Services à la personne
L’instructeur / instructrice pour l’autonomie des personnes déficientes visuelles aide les personnes malvoyantes à acquérir une certaine autonomie aussi bien en terme d’orientation que de mobilité.

Description métier

L’instructeur ou l'instructrice pour l’autonomie des personnes déficientes visuelles est un professionnel de la rééducation. Il ou elle dispense conseils et assistance pour aider les déficients visuels à acquérir ou conserver une certaine autonomie dans leur vie quotidienne ou professionnelle.

Il ou elle évalue dans un premier temps les besoins de la personne et réalise un bilan (analyse de la demande, des attentes et de la motivation de la personne ;  observations et vérification du degré d’autonomie, des caractéristiques sensorielles et des capacités cognitives..). 

Au terme de cette évaluation, l’instructeur ou l'instructrice pour l'autonomie des personnes déficientes visuelles définit et met en œuvre un projet d’accompagnement adapté favorisant l’autonomie, le confort et la sécurité. Il ou elle intervient en général en partenariat avec d’autres professionnels.

Ses conseils et préconisations concernent de nombreux domaines (vie personnelle, activités domestiques/sociales/scolaires/professionnelles, parentalité…). Il peut s’agir ainsi d’aider la personne à recouvrer confiance en elle et à prendre conscience de ses limites, proposer des outils et techniques ou des stratégies de compensation adaptées pour faciliter la locomotion (savoir se servir d’une canne, développer le sens de l’audition et les sensations podotactiles pour reconnaître les bruits ou les surfaces du sol…). Chaque cas est particulier et nécessite un temps d’apprentissage plus ou moins long. 

L’instructeur / l'instructrice pour l’autonomie des personnes déficientes visuelles participe également à la gestion de la structure qui l’emploie : conception d’outils pédagogiques, organisation et gestion du matériel, suivi administratif, veille technologique pour améliorer les actions et les pratiques.

L’instructeur / l'instructrice pour l’autonomie des personnes déficientes visuelles exerce dans les établissements de santé, les établissements et services médico-sociaux (ESMS), les services sociaux et les associations (Valentin Haüy). Quelque 150 personnes exercent aujourd’hui ce métier. 

Études / Formation pour devenir Instructeur / Instructrice pour l’autonomie des personnes déficientes visuelles

Ce professionnel de la réeducation est titulaire du certificat d’instructeur pour l’autonomie des personnes déficientes visuelles. 

Cette formation est accessible aux titulaires d’un diplôme d’ergothérapeute, de psychomotricien, de kinésithérapeute, d’infirmière, d’éducateur spécialisé, d’orthoptiste, du CAEGADV, d’une licence Staps APA-S (activités physiques adaptées et santé) ou EM (éducation et motricité).
Elle est également accessible aux personnes titulaires d’un titre de niveau équivalent et justifiant d’une expérience professionnelle significative via la VAE. 

La durée et le contenu de la formation peuvent varier en fonction de l’expérience professionnelle et des diplômes détenus (un an pour le cursus complet).  Elle inclut des enseignements théoriques et  pratiques via notamment un stage. 
La formation dure un an. Coût : environ 15 000 € .

Salaires

Le salaire, variable, est fonction de la structure 

Evolutions de carrière

Possibilité d'évoluer vers des fonctions d'encadrement dans une structure pour déficients visuels.


Crédit photo : Sigmund / Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...