https://www.cidj.com/

Psychomotricien / Psychomotricienne

Synonymes : rééducateur en psychomotricité

  • Santé - Paramédical
Du bébé à la personne âgée, le psychomotricien ou la psychomotricienne réduit les handicaps. Pour rééduquer le corps, il ou elle utilise une thérapie spécifique qui prend plusieurs formes : expression corporelle, exercices d'orientation et de structuration spatiale, jeux…

Description métier

Tics, bégaiement, troubles du comportement… Parce que les difficultés psychologiques s'expriment souvent par le corps, le psychomotricien traite les troubles du geste et du mouvement aussi bien chez les nourrissons, les enfants, les adultes et les personnes âgées.

Le psychomotricien a pour mission de rééduquer par l'harmonie corporelle, d'aider à retrouver un bien-être, voire de supprimer purement et simplement un handicap.

Pour atténuer ou corriger les troubles de ses patients, le psychomotricien, qui exerce toujours sur prescription médicale, utilise plusieurs méthodes : expression corporelle, éducation gestuelle, activités de coordination et de rythme, jeux…

L'efficacité de la thérapie dépend en grande partie de la relation patient-thérapeute.

Ce métier exige donc, outre des connaissances théoriques et un savoir-faire technique, des qualités de compréhension, de disponibilité, d'adaptation à l'autre… et beaucoup de patience. 

Les psychomotriciens sont des auxiliaires de santé diplômés d'État, inscrits auprès de la DRJSCS (Direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale). La plupart exercent en tant que salariés en hôpital, en service de puériculture, de pédiatrie, de gériatrie ou en centre de réadaptation. Ils travaillent souvent en équipe avec des médecins, des kinésithérapeutes, des psychologues... 20% des psychomotriciens exercent dans le libéral. 

Études / Formation pour devenir Psychomotricien / Psychomotricienne

Pour devenir psychomotricien, il faut posséder le diplôme d'État de psychomotricien (bac + 3).

Inscription sur parcoursup : selon les instituts accès sur concours, admission sur dossier ou après une première année d'études en santé + entretien optionnel (1 127 postes en 2022-2023). 

Pour les instituts de formation qui nécessitent un concours d’entrée, un bac à orientation scientifique est conseillé. Dans tous les cas, beaucoup de candidats passent le concours après une année de préparation. Chaque institut de formation de psychomotriciens organise son propre concours sur la base des programmes des classes de première et terminale à orientation scientifique (épreuve de biologie, contraction de texte, entretien et tests psychotechniques).

Les titulaires d'une licence (psychologie, biologie, STAPS...) peuvent intégrer par équivalence la 2e année après examen.

Pour la scolarité en institut de formation, compter en moyenne 1000 € pour l'université, 7 700 € en école privée.

Au programme des études : anatomie, physiologie, psychologie, santé publique. L’examen du diplôme d’État comprend des épreuves écrites, orales et pratiques.

Après obtention du DE de psychomotricien, possibilité de renforcer ses compétences ou de se spécialiser dans un domaine particulier via un DU, DIU ou un master (addictologie, autisme neurologie, psychiatrie, troubles des apprentissages, soins palliatifs, stress ou psycho-traumatisme, périnatalité, gériatrie...)

Salaires

1 827 € brut par mois pour un psychomotricien en milieu hospitalier en début de carrière.

Dans les établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées : 1 790 € brut. 

Evolutions de carrière

Après titularisation et 3 ans d'expérience professionnelle, un psychomotricien peut suivre en formation continue un enseignement complémentaire dispensé par les établissements préparant au diplôme d'État.

Après cette formation et 5 ans d'exercice, il peut accéder à un poste à responsabilité dans un centre hospitalier ou médico-psychopédagogique.

Avec le diplôme de cadre de santé mention psychomotricien, il peut également devenir formateur en école ou assurer des fonctions de gestion et de responsable de service. Ce diplôme est accessible avec le diplôme d'État et 4 ans d'exercice.

Enfin, un psychomotricien peut devenir chef de rééducation psychomotrice dans un hôpital ou un centre spécialisé ou s'orienter vers l'encadrement d'établissement d'accueil de jeunes enfants (directeur de crèche).


Crédit photo : Eléonore H - Fotolia