https://www.cidj.com/

Ingénieur / Ingénieure en énergies renouvelables

Synonymes : ingénieur ENR, ingénieur R&D en énergies renouvelables

  • Energie
Vient de paraître ! Nouveau Guide des secteurs qui recrutent : à découvrir
L’ingénieur en énergies renouvelables est un spécialiste de la transition énergétique et des nouvelles énergies dites renouvelables. Il travaille sur des projets liés à la biomasse, à l’éolien, à l’hydraulique, au solaire et à la géothermie. Le plus souvent, il spécialisé dans l’une d’entre-elles.

Description métier

Chargé de développer les énergies renouvelables, l’ingénieur en énergies renouvelables (ingénieur ENR) travaille aussi bien à l’implantation et à la modernisation de sites basés sur ces nouvelles énergies qu’à l’amélioration des techniques existantes ou à la découverte de nouvelles sources d’énergies. 

Dans son domaine de spécialisation, les missions de l’ingénieur en énergies renouvelables peuvent ainsi être très diverses : relation technico-commerciale, assistance et support technique client, intervention technique en études ou en contrôle et essais, ingénierie de maintenance industrielle, installation et maintenance électronique d’équipements industriels et d’exploitation, production de matériel, ingénierie R&D.

Quel que soit son objectif et ses missions, il travaille toujours dans le respect des normes environnementales, des contraintes techniques et réglementaires. 

Dans le domaine de la recherche, l'ingénieur R&D en énergies renouvelables est chargé d’améliorer les performances des procédés ou des matériels tout en cherchant à développer de nouvelles solutions et de nouvelles sources d’énergies. Dans ce cadre, ses missions sont essentiellement techniques (contrôles, analyses et évaluations de performances, études techniques, essais et tests, modélisations..) avec comme objectif principal : rendre ces solutions plus efficaces, plus rentables et moins couteuses.

L’ingénieur en énergies renouvelables est également impliqué dans le cadre de la mise en place ou de la rénovation d’installations. Dans ce cadre, il coordonne tout ou partie de la phase d’avant-projet, la réalisation puis la mise en route de l’installation. 

Lors de cette phase d’étude, il s’assure que le projet réponde aux objectifs fixés (production d’énergie, coût de production, rentabilité, sécurité, respect des normes). Il procède à la sélection de sites, aux démarches administratives et réglementaires et à la concertation avec les différentes parties prenantes (Etat, collectivités, propriétaire du terrain, riverains de l’installation). Lors de la réalisation, il peut coordonner le suivi des travaux, puis procéder aux contrôles et vérifications avant la mise en route. 

Le métier implique une grande maîtrise technique sans cesse réactualisée, des qualités de communicant et des compétences rédactionnelles. Une certaine mobilité est souvent requise (poste sur France entière ou à l’étranger). 

L’ingénieur en énergies renouvelables travaille généralement au sein d’équipes pluri-techniques dans des bureaux d’étude voire des centres de recherches. Il peut être employé également directement par de grands groupes spécialisés dans l’énergie, l’environnement, le BTP et le secteur des transports. 

Soutenu par l’Etat soucieux d’accélérer la transition écologique le secteur des énergies renouvelables est actuellement en plein expansion. Il offre de réelles perspectives à ces ingénieurs spécialisés pour les prochaines années. 

Études / Formation pour devenir Ingénieur / Ingénieure en énergies renouvelables

La plupart des ingénieurs sont issus d’écoles d’ingénieur généralistes ou spécialisées. Certains masters peuvent également conduire au métier. De très nombreuses formations sont proposées dans ce domaine. Exemples de formations : 

niveau bac + 5

  • Diplôme d’ingénieur avec spécialisation en énergies renouvelables  : INSA Normandie, INSA Lyon, Grenoble INP ENSE3,  Ecole des Ponts Paris Tech, Supelec, Sup EnR, ECE, ENSEEIHT, ESIGELEC Rouen, ESME Sudria, Polytech Annecy Chambery, Polytech Nantes, ENSGTI, ENSTA Paris...
  • Master mécanique
    Différents parcours : 
    mécanique et énergie (Université de Bordeaux, Université de Lorraine)
  • Masters énergie
    Différents parcours : 
    gestion de l’énergie (université de Poitiers)
    matériaux et procédés solaires (université Perpignan Via Domitia)
    gestion sources stockage et conversion de l’énergie (université de Montpellier)
    efficacité énergétique (PSL Université de Paris)
    réduction de l’empreinte carbone (PSL Université de Paris)
    intégration des énergies renouvelables (PSL Université de Paris)
    technologies des énergies renouvelables (PSL Université de Paris)
    Energie fluide environnement métrologies optiques - EFEMO (INSA Normandie)
    simulation et optimisation des systèmes énergétiques (Université de Pau)
    transition énergétique et territoires (Ecole des Ponts Paris Tech)
  • Master construction durable matériaux
  • Master énergies renouvelables et bâtiment
  • Master économie de l’environnement, de l’énergie et des transports
  • Master EEA - électronique énergie électrique et automatique
    Différents parcours : énergie électrique (université de Lorraine)
  • master énergétique thermique
    Différents parcours : stratégies et conduite en énergétique et énergies renouvelables - SCEER (université de Picardie)
  • master chimie
    Différents parcours : procédés et valorisation des ressources renouvelables (université de Picardie)
  • Master droit
    Différents parcours : 
    gestion et droit des énergies et du développement durable (université de Strasbourg)

Plus de détails sur les masters : www.trouvermonmaster.gouv.fr

niveau bac + 6

  • Mastère spécialisé (MS) EXPPER experts en projets et production énergies renouvelables (Arts et Métiers)
  • MS ENR - Énergies renouvelables (Mines Paristech)
  • MS Nouvelles technologies de l'énergie (ENSEEIHT, ENSIACET)
  • MS Syspec Manager en gestion des énergies nouvelles (Arts et Métiers) 
  • MS Eco-innovation et nouvelles technologies de l’énergie (ICAM)

Salaires

L’ingénieur en énergies renouvelables débute entre 3 000 et 3 500 €.

Confirmé son salaire peut monter jusqu’à 5 500 €
 

Evolutions de carrière

Possibilité d’évoluer vers des postes de directeur.trice d’équipes ou de bureau d’études, de directeur R&D. 


Crédit photo : Gonz DLL / Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...