http://www.cidj.com/

Concepteur / Conceptrice d'emballages

Synonymes : designer packaging, fabricant d’emballages, technologiste emballage, ingénieur en packaging

  • Industrie - Matériaux
Le concepteur ou la conceptrice d’emballage et de conditionnement imagine et crée des emballages (forme, couleur, matériau) d’objets fabriqués en série. Il/elle travaille à partir des indications fournies par le service marketing afin de mettre le plus possible le produit en valeur.

Description métier

7ème secteur industriel français (au même niveau que l'aéronautique), l'emballage est un secteur dynamique et innovant. Si les contraintes environnementales imposent de réfléchir à des solutions de packaging moins polluantes, les industriels imaginent des emballages intelligents, plus performants tandis que les professionnels du marketing attendent des solutions qui provoquent l'acte d'achat. 

Le concepteur d’emballage travaille pour satisfaire à la fois toutes ses attentes. Il conçoit et propose des emballages réalisables à la chaîne, sur machine, en tenant compte de toute une série de contraintes : coûts, matériaux, normes de sécurité et d’hygiène, qualité environnementale, esthétique… En retour, il fait part aux responsables marketing des possibilités existantes.

Son champ d’activité est immense puisque tous les secteurs de production en direction de la grande consommation utilisent des emballages : sacs, boîtes, coffrets, bouteilles, cartonnages, coques en plastiques, mousses synthétiques, etc.

Le concepteur travaille en équipe. Aujourd’hui, l’ordinateur est son outil de travail principal grâce aux logiciels de dessins assistés par ordinateur qui lui permettent d’œuvrer en 3 dimensions et de créer des maquettes numériques. Il peut visualiser rapidement les solutions possibles aux problèmes posés.

Connaissances techniques mais aussi créativité et imagination sont indispensables au concepteur d’emballages. À noter que les qualifications demandées sont de plus en plus élevées.

En principe les horaires de travail sont plutôt réguliers. S’il occupe un poste de responsable d’équipe, les déplacements en France et à l’étranger ne sont pas à exclure.

Études / Formation pour devenir Concepteur / Conceptrice d'emballages

Dans le domaine de l’emballage et du packaging, il existe plusieurs types de formations du BTS ou du DUT au diplôme d’ingénieur. Certains diplômes sont du ressort de l’expression visuelle et des arts appliqués, d’autres des industries des papiers et cartons :

niveau bac + 2

  • BTS design de produits,
  • DUT PEC - packaging, emballage et conditionnement, 

niveau bac + 3

  • Licences professionnelles production industrielle spécialités :  conception, design industriel et emballage (IUT de Reims), design de produit et packaging (IUT de Chambéry, lycée Léonard de Vinci à Villefontaine), technologiste emballage (université Clermont d'Auvergne),
  • Licence Pro métiers de l'emballage et du conditionnement : parcours technologiste emballage (Esepac),
  • Licence Pro métiers de l'emballage et du conditionnement : parcours design et développement packaging (Rouen),
  • DNMADE 

niveau bac + 4

  • Diplôme supérieur d’arts appliqués (DSAA) créateur, concepteur,

niveau bac + 5

  • Diplôme d’ingénieur (Esireims à Reims),
  • Master ingénierie de conception : parcours ingénierie packaging (Esepac). 

Salaires

Salaire brut mensuel débutant : entre 1 500 et 1 700 €. L’ingénieur en début de carrière gagnera aux environs de 2 500 € mensuels.

Evolutions de carrière

Avec de l’expérience et des formations, un concepteur peut devenir responsable de bureau d’études ou intégrer le bureau des méthodes de l’entreprise. La création de sa propre structure proposant des services aux industriels est aussi envisageable.


Crédit photo : Julian O Hayon - Unsplash