https://www.cidj.com/

Collaborateur / collaboratrice de notaire

Synonymes : assistant notarial, négociateur immobilier, juriste rédacteur d'acte, clerc de notaire, formaliste, comptable taxateur

  • Droit - Justice
Au sein d’un office notarial, différents(es) collaborateurs(trices) officient quotidiennement : préparation et rédaction des actes, constitution et suivi des dossiers, enregistrement des actes, perception des taxes, accueil de la clientèle…. Un niveau bac + 2 est le minimum requis pour assurer ces fonctions.

Description métier

Selon la taille et la localisation de l’office notarial (zone urbaine ou rurale), ces collaborateurs peuvent être impliqués de façon différente au sein de l’office et avoir des zones de compétences plus ou moins étendues.

Le négociateur / la négociatrice immobilier(ère) : il/elle assure la vente et la location de biens.

Le (la) gestionnaire de patrimoine ou assistant notarial / assistante notariale : il/elle gère et optimise le patrimoine des clients. Cette fonction existe uniquement dans les offices de taille importante
L’assistant(e) ou secrétaire juridique : Ses missions sont très variables selon la taille de l’office. Elles peuvent aller d’un travail de secrétariat classique (prise de rendez-vous, saisie des actes, constitution des dossiers) à un travail d’assistanat plus ou moins complexe (assistance juridique, recherche documentaire, rédaction d’actes simples).

Le clerc de notaire ou juriste rédacteur·trice d'acte ou collaborateur de notaire (Si le terme générique "collaborateur de notaire" désigne l'ensemble des professionnels qui officient au sein d'une étude notariale, il s'applique aussi plus précisément au clerc de notaire) : technicien du droit, il rédige les actes, rassemble les pièces administratives nécessaires et suit l’évolution des dossiers. Certains collaborateurs sont spécialisés dans un domaine (immobilier, droit de la famille, droit des affaires), d’autres sont polyvalents et traitent tous types de dossiers. 

Le (la) formaliste : il rassemble les documents administratifs, et effectue les formalités de dépôt (d’où son nom) auprès des administrations. 

Le (la) comptable taxateur : il/elle gère les comptes clients et la comptabilité générale de l’étude. Il/elle calcule les frais d’acte et assure leur recouvrement et établit la part d'impôt à reverser à l'Etat. Il exerce parfois sa mission avec un expert comptable ou un fiscaliste. 

Études / Formation pour devenir Collaborateur / collaboratrice de notaire

Pour travailler au sein d’un office notarial, le niveau bac + 2 est le minimum requis. Exemples de formations : 

niveau bac + 2

  • BTS notariat : pour devenir assistant notarial, secrétaire juridique, négociateur immobilier, formaliste, rédacteur d’actes simples
  • BTS comptabilité : pour devenir comptable taxateur
  • DEUST assistant juridique (FDEG Valenciennes)
  • DU secrétaire juridique (Lyon 2)

niveau bac + 3

  • Licence pro métiers du notariat (pour devenir assistant rédacteur ou rédacteur d’actes simples). 
    Différents parcours : comptable taxateur (ULCO, Brives..)
  • DU comptable taxateur d'étude notariale (INFM Montpellier)
  • BUT CJ - carrières juridiques

niveau bac + 4

  • DMN – diplôme des métiers du notariat : pour devenir collaborateur de notaire (ex 1er clerc) ou rédacteur de tous type d’acte. 
    Formation ouverte aux personnes titulaires d’une Licence Professionnelle Métiers du Notariat ou Immobilier ou Comptable Taxateur ou Assistanat Juridique mais aussi, plus généralement, à tout titulaire d’une Licence de Droit (sans exigence sur la spécialité de cette Licence).
    Formation proposée uniquement en alternance par les INFM – institut national de formation notariale. 

niveau bac + 5

  • Master droit notarial (Université de Lorraine)
  • Master en droit fiscal

Plus de détails sur les masters : www.trouvermonmaster.gouv.fr

 

Salaires

Pour un collaborateur de notaire, les salaires sont compris dans une fourchette allant de 1800 € brut à 5 000 €. 

Evolutions de carrière

Compte tenu du large panel de fonctions existantes au sein d’un office notarial, le collaborateur de notaire dispose de multiples possibilités d’évolution (avec expérience et/ou formation complémentaire). Au fur et à mesure de son expérience, il pourra donc monter en puissance et en technicité soit au sein de l’office qui l’emploie ou au sein d’offices plus importants ou la hiérarchie des tâches est généralement plus poussée.

Le clerc de notaire a la possibilité de commencer comme technicien pour évoluer par la suite vers des postes d’encadrement. Titulaire du DMN il peut, après 9 années de vie professionnelle dont 6 années après son diplôme, se présenter à l’examen de contrôle des connaissances lui ouvrant la possibilité d’obtenir le certificat d’aptitude aux fonctions de notaire.


Crédit photo : Butch-Fotolia