Master droit des affaires

Master droit des affaires

Le master est un diplôme universitaire de niveau I qui se prépare en 2 ans (M1, M2) après une licence ou une licence professionnelle, soit Bac+5... Il correspond à 120 crédits (ECTS) organisés en 4 semestres (S). Le master propose une orientation professionnelle, recherche ou indifférenciée.

Objectif du diplôme

Le master droit des affaires a pour objectif de former des juristes d’affaires de haut niveau. Cette formation entend mettre l’accent sur les outils théoriques et les applications pratiques par l’acquisition d’une réelle compétence en droit fiscal, droit des sociétés, comptabilité, droit des contrats, droit bancaire, droit des entreprises, qui peuvent constituer autant de spécialisations.

Le master droit des affaires propose une très grande diversité de parcours : juriste d'affaires, droit bancaire et financier, droit de la propriété intellectuelle et des nouvelles technologies, juriste des risques et du développement durable, droit économique, droit de la santé, droit de l'entreprise et des affaires, juriste franco-allemand, droit international et droit européen..

Pour plus de détails : https://www.trouvermonmaster.gouv.fr/

 

Conditions d'accès

Les masters sont accessibles sur dossier et parfois sur concours.

Licences conseillées pour le master droit des affaires : droit, économie, science politique, AES

Organisation et contenu de la formation Master droit des affaires

La formation se fonde sur des unités d’enseignement (UE), comprend des cours magistraux, des TD, des séminaires, des conférences et donne lieu à la rédaction d’un mémoire et au suivi d’un stage obligatoire en entreprise.

Ces unités d'enseignements sont fonction du parcours suivi.

Le master droit des affaires se prépare en 1 an après un M1 du même domaine ou en 2 ans en voie initiale, par alternance, en formation continue, par la VAE (validation des acquis de l’expérience).
 

Master droit des affaires en alternance

oui pour un master pro.

Débouchés du diplôme

Les titulaires d’un master droit des affaires débutent leur carrière professionnelle dans un poste à responsabilité : juriste d’entreprise, d’assurance, d’établissement de crédit, cadre juridique auprès d’associations de l’économie sociale, juriste spécialisé dans une collectivité territoriale.

Certains deviennent avocat d’affaires (avec le CAPA), notaire (avec le DSN ou le DAFN), consultant, commissaire aux comptes, expert, mandataire judiciaire, commissaire priseur judiciaire. Les concours de catégorie A de la fonction publique leur sont ouverts : ENA, magistrat, greffier, commissaire de police.

Evolution selon plan de carrière déterminé.

Poursuite d'études

Le master droit des affaires conduit à la vie professionnelle. Cependant, les étudiants en parcours recherche peuvent se diriger vers un doctorat (bac+8). En fonction de leur projet professionnel personnel, certains intègrent une fin de cursus d’une grande école de commerce-gestion. S’inscrire en mastère spécialisé (MS) pour une formation pointue et payante d’un an est une possibilité. Une formation complémentaire à l’étranger est un plus.
 

Type de diplôme