Décoration de salles de mariage : gérer son stress est nécessaire pour être wedding designer

  • Business du mariage
  • Conseils pour créer son entreprise
Décoration de salles de mariage : gérer son stress est nécessaire pour être wedding designer

Pingsy Young est une pro de la décoration de salles de mariage. En quelques heures, la wedding designer peut transformer une salle classique en joli lieu de réception. JcomJeune l'a rencontrée en pleine installation... Au moment où elle doit être capable de gérer son stress et celui des mariés. Interview.

10 heures. Pingsy Young se gare derrière la salle des fêtes qu'elle va devoir décorer avant l'arrivée des mariés et des invités.
Une fois le matériel déchargé, elle met en place les tables en fonction du plan de salle, installe les nappes et éléments décoratifs, s'occupe des décorations florales, gonfle les ballons...
Tout en respectant les souhaits des mariés et les contraintes des autres prestataires, comme le wedding planner ou le traiteur.
C'est parti pour une journée marathon !

Créativité exigée !

Quelles compétences faut-il pour devenir wedding designer ?

Le mariage personnalisé est très tendance : les futurs mariés regardent ce qui se fait sur les blogs et sont plus exigeants. Le wedding designer a donc intérêt à être créatif et à avoir un bon sens artistique.

Une formation artistique est donc nécessaire ?

Je pense, oui. J'ai passé un bac arts appliqués, puis suivi une formation aux arts plastiques et à la photo pour devenir photographe. Quand j'ai décidé de changer de voie, je me suis tournée vers la décoration et spécialisée dans le mariage.

Formations courtes
Il existe des formations payantes dispensées par des organismes privés qui durent en général quelques semaines et concernent à la fois les métiers de wedding designer et de wedding planner, certains professionnels décidant d'assurer les deux fonctions.

Savoir gérer son stress pour être wedding designer

La vision qu'on a du métier est-elle proche de la réalité ?

Pas vraiment. Je donne des cours à des jeunes qui veulent se lancer dans la décoration de salles de mariage et ils ont souvent pour référence le film Wedding Planner avec Jennifer Lopez. C'est une vision très hollywoodienne et très éloignée de notre quotidien et du stress lié au métier.

Quelles sont les sources de stress ?

Au-delà de la décoration, il faut savoir gérer son entreprise. Comptabilité, planning, contacts avec les fournisseurs, communication... Il ne suffit pas d'assurer le jour J ! D'ailleurs, je travaille toute l'année.
Il y a aussi des choses qu'on apprend à ses dépens : par exemple, si vous vous adressez à des fournisseurs à l'étranger, renseignez-vous sur les délais de livraison pour éviter les mauvaises surprises.

Le jour du mariage, il faut savoir gérer son stress. Tout doit être prêt avant l'arrivée des mariés et parfois le timing est serré. Il y a aussi les fleurs : même quand il fait chaud, elles doivent tenir le coup jusqu'à la fin de la soirée, ce qui n'est pas évident.

Un wedding designer doit aussi pouvoir calmer les futurs mariés qui ont besoin d'être rassurés.

Décoration de salles de mariage : tarifs variables selon les prestations

Cela vous fait de longues journées lors des mariages...

Oui, un wedding designer est présent dix à vingt heures minimum. Je reste pour récupérer les décorations après la fête et m'éviter un aller-retour le lendemain. J'arrive donc souvent chez moi à 5h du matin.

Quels sont vos tarifs ?

Ils varient en fonction de la prestation. La décoration des tables revient à environ 15 € par invité, mais il y a de nombreux autres éléments de décoration qui peuvent être ajoutés en fonction du désir des clients.

Jusqu'ici, j'ai demandé entre 1 500 € et 10 000 € pour les mariages sur lesquels j'ai travaillé.

Cela vous permet-il de vivre de votre activité ?

Oui, même s'il a fallu un peu de temps pour que ça devienne rentable. J'ai environ 50 % de charges et je me limite à 10 à 15 mariages par an, surtout depuis que je suis maman, mais je m'en sors financièrement.

CIDJ © CIDJ
Article mis à jour le 09/03/2018 / créé le 20-06-2013