• actualité

2009-2019 : l’Information Jeunesse, un concept d'avant-garde en rénovation

Célébrons les 50 ans du CIDJ

« L’Information Jeunesse c’est une philosophie,
des valeurs et des outils.
 »

Jean-Benoît Dujol,
Directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative, 2019.

Des politiques jeunesse de plus en plus présentes

Les politiques jeunesse se sont accentuées ces dix dernières années. La publication du Livre vert par la commission sur la politique de la jeunesse, sous la houlette de MartinCouverture du Livre vert pour la jeunesse - 2009 Hirsch en 2009 est une étape majeure.

Cette publication ambitieuse veut réintégrer la jeunesse dans les politiques d’ensemble. Il s’agit de voir comment chacun peut modifier ses perceptions et sa vision des politiques jeunesse afin d’avancer tous ensemble et de déboucher sur un réel consensus.

Il en ressort 57 propositions, qui permettent de mettre en place un agenda de réforme.

Le SPRO – Service public régional de l’orientation – est mis en place, ainsi que le service civique.

L’inscription de l’Information Jeunesse dans la loi égalité et citoyenneté en 2016 est une autre étape décisive. L’information devient un droit des jeunes à part entière.

Par cette légalisation, il s’agit d’apporter des garanties et les informations nécessaires pour que les jeunes puissent accéder pleinement à leurs droits.

Cette loi, révisée en 2017, a pour objectif de créer une société de confiance, en agissant sur la formation, l’engagement des jeunes et en favorisant leur autonomie. Le gouvernement veut ainsi aboutir à « la confiance de la société dans sa jeunesse et la confiance de la jeunesse dans sa société ».

En parallèle, la loi NOTRe, adoptée en 2015, impacte profondément l’organisation du réseau Information Jeunesse à l’échelon régional, qui passe de 22 à 13 CRIJ – Centres régionaux d’Information Jeunesse. 

 

 

Crise budgétaire et identitaire au CIDJ

Photos de manifestants avec une banderole "on a tous besoin d'education populaire"Cette décennie est marquée par une grave crise du modèle économique et la définition d’un nouveau projet politique et associatif. Une crise principalement budgétaire avec des conséquences sociales vécues douloureusement par les salariés.

L’Etat reste l’actionnaire majoritaire (principal contributeur financier), tout en demandant à la gouvernance du CIDJ de développer ses ressources propres et rénover le projet associatif.

L’Etat conserve la labellisation des structures de proximité d’Information Jeunesse. 

Cette crise est l’occasion pour le CIDJ de repenser son rôle auprès des jeunes, au sein des politiques jeunesse, en synergie également avec le réseau Information Jeunesse. 

 

 

Réaffirmer des principes d'éducation populaire

Inscrit dans le champ de l’éducation populaire en complémentarité des réseaux spécialisés de l’Accueil information jeunesse (AIO), de la mission locale et des Centres d’information et d’orientation (CIO), le CIDJ participe de l’aménagement des territoires et de leur égalité.

La plus-value de l’Information Jeunesse s’établit à partir d’une dynamique de recherche-action sur le terrain, associée à une conception transverse de la diffusion de l’information à destination des jeunes.

L’approche généraliste du CIDJ permet, dans un accompagnement personnalisé d’initier une démarche de maturation du projet de vie, de la sphère privée, sociale à professionnelle. 

Jeune consultant le programme de la journée jobs d'été 2015Le CIDJ a aujourd’hui des missions bien définies : 

  • Informer les jeunes sur tous les domaines qui les concernent 
  •  Aider les jeunes, de leur orientation à leur insertion professionnelle
  • Accompagner l’expertise et la qualification du réseau Information Jeunesse
  • Animer le réseau Information Jeunesse, du local à l’international

Le CIDJ participe également à des expérimentations, telles que la Boussole des jeunes, plateforme numérique dédiée au 16-30 ans lancée par l’Etat. Elle permet, selon les besoins du jeune de le mettre en relation avec le partenaire le plus pertinent localement.

Conçue comme un objet politique improbable, la jeunesse doit être placée au centre des préoccupations des décideurs politiques. Le jeune citoyen est perçu dans sa globalité en revivifiant le concept et les principes qui présidèrent à la création du CIDJ en 1969. 

 

 

 

En 2019, le CIDJ fête ses 50 ans au service des jeunes et de l'information jeunesse, découvrez notre rétrospective :

1969-1979 : naissance du CIDJ et d'une politique jeunesse

1979-1989 : reconnaissance d'une identité "Information Jeunesse" et diversification des missions

1989-1999 : la jeunesse évolue, le CIDJ aussi !

1999-2009 : l’Information Jeunesse face aux défis du numérique

2009-2019 : l’Information Jeunesse, un concept d'avant-garde en rénovation

Célébrons ensemble les 50 ans du CIDJ le 25 juin

 

Antoine Cancellieri, Jeanne Roverc'h © CIDJ
Actu mise à jour le 19/06/2019 / créée le 17-06-2019

Crédit photo : Maxence Rifflet