• Conseils pratiques

Trouver un emploi au Royaume-Uni

  • Royaume-Uni
Trouver un emploi au Royaume-Uni

Pour partir travailler au Royaume-Uni de nouvelles règles s'appliquent avec la mise en place effective du Brexit. Vous devez être vigilent car des visas sont désormais obligatoires pour travailler. Il en existe des différents selon l'emploi recherché. Pour vous aider à y voir plus clair, suivez le guide !

Depuis le 1er janvier 2021, le Royaume-Uni ne fait plus partie de l’Union Européenne. Les règles pour y travailler ont changé. Vous avez désormais besoin d’un visa spécifique en fonction de l’emploi que vous recherchez. Le Royaume-Uni a mis en œuvre un système d’immigration à points (points-based immigration system) qui donne la priorité aux aptitudes et aux talents des personnes.

Partir au Royaume-Uni pour un travail de courte durée

Si vous souhaitez venir travailler au Royaume-Uni et ce, même pour une courte durée (c'est-à-dire ne dépassant pas 6 mois), vous avez besoin d'un visa de travailleur temporaire. Mais attention il en existe plusieurs types : visa de travailleur caritatif, visa créatif et sportif, visa de travailleur saisonnier...

Vous devez être vigilent avant de faire votre demande de visa car chacun d'eux correspond à une situation bien spécifique : le visa de travailleur caritatif pour du bénévolat, le visa programme de mobilité des jeunes pour les volontaires, ou encore le visa de travailleur saisonnier pour des travaux agricoles.

Pour tout savoir pour trouver un job au Royaume-Uni, lisez notre article.

Se soigner au Royaume-Uni

Sachez que si vous êtes ressortissant européen et que vous voyagez au Royaume-Uni dans le cadre d’un séjour temporaire, vous n'avez pas à payer l’IHS (Immigration Health Surcharge). Vous pouvez continuer à utiliser votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM). Mais attention, cette carte vous donne accès au service de santé britannique pour les urgences et les soins médicaux non planifiés.

Travailler plus de 6 mois au Royaume-Uni

Malgré la fin de la libre circulation des personnes entre l'Union européenne et le Royaume-Uni, il est toujours possible de venir y travailler pour une longue période. Dans ce cas, vous aurez besoin d'un visa. Il en existe différentes sortes : visa de travailleur qualifié, visa de travailleur de la santé et des soins, visa sportif...

Pour savoir quel visa vous correspond, rendez vous sur le site du gouvernement britannique.

Pour réussir à obtenir une réponse positive à votre demande de visa, vous allez devoir répondre à certains critères qui vous feront gagner des points. Le mieux est d'avoir trouvé un emploi avant de faire votre demande. Car vous aurez besoin de ce que l'on appelle un "certificat de parrainage" (certificate of sponsorship) de votre employeur contenant des informations sur le poste proposé au Royaume-Uni.

A noter : attention vous devez effectuer votre demande de visa au maximum 3 mois après l'obtention de ce certificat.

Vous devez aussi attester de votre niveau d’anglais (B1 au moins sur l'échelle du Cadre européen commun de référence pour les langues) et prouver que vous allez exercer un travail qui figure sur la liste des emplois éligibles. Pensez également que vous allez devoir traduire et certifier les documents qui ne seront pas en anglais ou gallois et fournir une attestation de comparabilité de diplôme à Ecctis (si l’employeur le demande). Si votre futur salaire est au moins équivalent au salaire minimum correspondant à votre emploi, c'est un plus.

Partir travailler au Royaume-Uni : des frais à prévoir

Sachez qu'en partant travailler au Royaume-Uni vous allez devoir vous acquitter de certains frais. Le visa n'est pas gratuit. Comptez entre 600 et 1 400 £. Si vous venez de France une réduction de 55 £ s'applique sur le montant. 

En vous rendant au Royaume-Uni, vous allez devoir prendre en charge le HIS qui est un supplément pour la santé de l'immigration et qui permet d’accéder au système national de santé britannique. Comptez 624 £ par an.

Enfin, vous devrez prouver que vous disposez d’une certaine somme d'argent sur votre compte bancaire pour subvenir à vos besoins une fois sur place. En général cette somme s'élève à 1 270 £.

Trouver un emploi au Royaume-Uni : travailler votre CV

Pour optimiser vos chances, présentez-vous devant les employeurs muni de : 

  • CV en anglais corrigé par des anglophones,
  • lettre de candidature tapée sur ordinateur,
  • au moins une lettre de recommandation en anglais, d'anciens employeurs ou professeurs,
  • originaux et photocopies de vos diplômes (avec le nombre d'années après le bac), équivalences et certificats de travail.

Des sites d’offres d’emploi pour travailler au Royaume-Uni

Le service public à l'emploi local et Pôle emploi international proposent des offres et des conseils de recherche d'emploi. 

Le centre Charles-Péguy aide les jeunes Français à s'insérer professionnellement au Royaume-Uni.

French Resources est un cabinet de recrutement spécialisé dans le placement bilingue français-anglais. 

Les sites spécialisés ou généralistes : www.jobserve.comwww.stepstone.co.uk ; www.prospects.ac.uk ; www.step.org.uk

Pour un poste qualifié, consultez la liste des agences de recrutement : www.rec.uk.com ou www.agencycentral.co.uk

Consultez la presse en ligne : The Times ; The Independent  ; The Guardian ; The Telegraph ; The Financial Times

Les pages jaunes en Europe recensent les entreprises : www.europages.fr

Vous pouvez obtenir des listings d'entreprise auprès de la chambre de commerce française de Grande-Bretagne et de la chambre franco-britannique.

Pensez aussi au réseau des compatriotes. Contactez les associations, type Union des Français de l'étranger ou Londres Accueil

Liste complète des associations sur le site de l'ambassade de France.

CIDJ © CIDJ
Article mis à jour le 20-08-2021 / créé le 06-12-2011