Les métiers de la petite enfance sont-ils faits pour vous ?

  • Médical, paramédical & enfance
Les métiers de la petite enfance sont-ils faits pour vous ?

Pour travailler avec les enfants, les aimer ne suffit pas : que vous soyez auxiliaire de puériculture ou éducateur de jeunes enfants, vous les côtoyez en tant que professionnel et non en tant que proche ! Voici le top des qualités indispensables pour s'orienter vers les métiers de la petite enfance.

Les professionnels du secteur que nous avons rencontrés ont été unanimes : les métiers de la petite enfance ne sont pas faits pour tout le monde ! Au-delà des acquis techniques qui s'apprennent au cours de formations dédiées, il y a des qualités naturelles qui sont nécessaires pour pouvoir travailler avec les enfants et leurs parents dans de bonnes conditions. Voici celles qui ont le plus citées.

Si vous n'êtes pas patient, passez votre chemin...

Plébiscitée par  tous les professionnels du secteur, la patience est LA qualité indispensable si vous envisagez une carrière dans l'univers de la petite enfance. D'autant que vous travaillerez souvent dans un environnement bruyant, ce qui peut fatiguer et agacer rapidement.
"N'oubliez pas que les enfants en bas âge ont besoin que vous leur répétiez plusieurs fois la même chose", souligne Ronan, éducateur de jeunes enfants. Il y a aussi l'âge du "non" quasi systématique face auquel un adulte peut vite perdre son calme. Le sang froid est primordial au contact des enfants.
Mais les enfants ne sont pas vos seuls interlocuteurs. "Face à certains parents, il faut aussi avoir des nerfs solides", confie Horia, agent territorial spécialisé des écoles maternelles (Atsem).

Empathie et bon contact obligatoires

Justement, les métiers de la petite enfance reposent sur une communication importante, à la fois avec les petits et les autres professionnels de la petite enfance, mais surtout avec les parents."Il faut avoir un sens des relations humaines très développé et savoir faire preuve d'empathie car vous ne serez pas seulement amené à vous occuper d'enfants, mais aussi à accompagner les parents dans leur histoire et leur culture sans vous substituer à eux", explique Patricia Benvegnu, enseignante au sein d'une formation d'auxiliaire de puériculture.
"Mieux vaut aussi savoir être discret lorsque la famille se confie à vous par rapport à des situations délicates", précise Lucie, éducatrice de jeunes enfants.

Assistante maternelle

Savoir écouter et observer permet de s'adapter aux besoins des petits

Ayez également bien en tête que pour travailler avec les enfants, il faut être particulièrement attentif. "Etre à l'écoute et bien observer permet de s'adapter à chaque enfant individuellement pour répondre au mieux à ses besoins", souligne Martine Grégoire, puéricultrice.

Informez-vous sur le développement de l'enfant !

Travailler avec les enfants suppose de bien connaître les phases de développement de l'enfant pour pouvoir les accompagner. N'hésitez pas à consulter des sites spécialisés, notamment des titres de presse parentale ou professionnelle.

Travailler avec les enfants demande de la maturité

Evidemment, le secteur exige que vous ayez le sens des responsabilités... et donc la maturité qui va avec ! Penser qu'avoir un côté enfantin peut justifier le fait de vouloir travailler avec les enfants est une erreur. Vous devez avant tout vous considérer comme un adulte encadrant.

"C'est d'autant plus important que vous n'avez pas le droit à l'erreur avec ce public. Si vous changez un bébé, il faut garder la main dessus même si le grand frère vous interpelle ou que le téléphone sonne car il peut tomber pour deux petites secondes d'inattention."

Les métiers de la petite enfance reposent sur un travail d'équipe

Enfin, savoir travailler en équipe est un vrai plus. "Par exemple, le métier d'auxiliaire de puériculture est une profession d'équipe", précise Patricia Benvegnu.
"Généralement, les métiers de la petite enfance s'exercent en lien avec les professions annexes", explique Elisa Guises, déléguée Ile-de-France et vice-présidente de l'association nationale des puéricultrices diplômées et des étudiantes (ANPDE).

La bonne attitude à adopter face aux enfants ? Cela s'apprend !
Pas toujours facile de trouver la bonne attitude à adopter face à des enfants à qui vous pouvez vous attacher.
"Attention, vous n'êtes pas là pour aimer les enfants, mais pour les accompagner dans leur quotidien quand les parents vous les ont confiés, quand l'enfant vient de naître en maternité... Il faut conserver une juste distance", affirme Patricia Benvegnu.
"C'est vrai que l'empathie est importante dans nos métiers, mais il ne faut pas entrer dans l'affectif", ajoute Ronan. "C'est l'expérience qui aide à trouver le bon positionnement".

Laura El Feky © CIDJ
Article mis à jour le 12/06/2019 / créé le 25-02-2013