https://www.cidj.com/

Sommelier / Sommelière

Synonymes : assistant sommelier, chef sommelier

  • Hôtellerie - Restauration - Tourisme
Spécialiste des vins, des alcools, des liqueurs et des champagnes dans les restaurants gastronomiques et les grands hôtel, le sommelier ou la sommelière conseille, sert les vins et s’occupe de la gestion de la cave.

Description métier

Les sommeliers sont bien sûr en contact avec la clientèle, mais une grande partie de leur temps est aussi consacré à la gestion de la cave.

Ils assurent la réception, la vérification des livraisons, le décapsulage, le rangement et la surveillance des vins. L’achat des vins est aussi de leur responsabilité et parfois ils doivent aller les choisir sur place dans les vignobles, en France et parfois à l'étranger. 

Dans la salle de restaurant, ils présentent la carte des vins aux clients et les conseillent sur les vins les plus appropriés au regard des mets et plats commandés. Ils doivent être capable de répondre, en plusieurs langues.

Une fois la commande prise, le sommelier ou la sommelière s’assure que le vin est à la bonne température ou fait en sorte qu'il le devienne puis ouvre la bouteille devant les convives et les sert. Il ou elle peut assurer des services spéciaux comme la préparation de banquets, buffets ou réceptions.

Le sommelier ou la sommelière doit faire preuve d’amabilité, de patience et de diplomatie. Dans les grands établissements, il ou elle peut dépendre d'un chef sommelier ou travailler sous l’autorité du premier maître d’hôtel ou du directeur du restaurant.

L’emploi implique une station debout prolongée, de fréquentes allées et venues et quelques manutentions et bien entendu le sens du service. Le rythme journalier se caractérise par des périodes d’activité plus ou moins soutenue (travail les dimanches et les jours fériés). 

Les sommeliers exercent le plus souvent dans les restaurants gastronomiques. De plus en plus, la profession s'ouvre à des restaurants plus modestes soucieux de proposer des vins de qualité et/ou peu connus à leur clientèle ainsi qu'aux bars à vins. Certains magasins de détail alimentaire de luxe et quelques grandes surfaces peuvent employer des sommeliers dans un rôle de conseil auprès des clients.

A noter, avec le développement des bières artisanales et régionales, les bières commencent elles aussi à avoir leur sommelier dédié (biérologue). 

Études / Formation pour devenir Sommelier / Sommelière

Après un CAP restaurant, un bac pro commercialisation et services en restauration ou le bac techno STHR (sciences et technologie de l'hôtellerie et de la restauration), il est nécessaire de se spécialiser. Exemples de formations : 

niveau CAP

  •  MC (mention complémentaire) sommellerie 

niveau bac 

  • BP (brevet professionnel) sommelier 

Niveau bac + 2

  • BTS management en hôtellerie-restauration option management d'une unité de restauration.

La maîtrise d’une langue étrangère (prioritairement l'anglais) est souvent demandée.

 

Salaires

Un assistant sommelier débute aux alentours du S.M.I.C. Confirmé, le salaire brut peut atteindre 3 000 €, hormis primes et  pourboires toujours envisageables. Ces chiffres sont variables selon l’importance et la renommée de l’établissement.

A noter pour l'anecdote : un diplôme de meilleur sommelier du monde permet de demander un salaire conséquent. Mais ils sont plusieurs centaines, chaque année, à convoiter ce titre.
 

Evolutions de carrière

Dans quelques cas, le sommelier très expérimenté pourra travailler pour un cru classé ou une grande surface comme représentant commercial. Cette évolution professionnelle reste marginale.

S'il travaille pour un grand établissement hôtelier ou restaurant, il peut passer par différentes étapes (assistant sommelier, sommelier) avant de devenir chef sommelier.

Le sommelier peut aussi exercer son art à l'étranger.


Crédit photo : WorldSkills

Vous pourriez être intéressé(e) par...