http://www.cidj.com/

Psychiatre

  • Santé
De tous les « psy », le psychiatre est le seul qui soit obligatoirement médecin, avec une spécialité en psychiatrie. Il reçoit en consultation et soigne des troubles psychiques parfois graves : dépression, anorexie, troubles compulsifs, anxiété…

Description métier

Le psychiatre est un médecin spécialiste des souffrances psychiques, des troubles du comportement, de l’anxiété, des dépendances et des problèmes relationnels.

Comme tout médecin, le psychiatre a pour premier objectif d’établir un diagnostic, puis de préconiser un traitement et des actes de prévention adaptés à l’âge des patients : enfants, ados, adultes, personnes âgées (dans les premiers et dernier cas, les techniques sont du ressort de la pédopsychiatrie et de la psychogériatrie).

Le psychiatre procède toujours par un ou plusieurs entretiens approfondis avec le patient. Après diagnostic, il applique différentes méthodes thérapeutiques non exclusives : administration de médicaments psychotropes (antidépresseurs, anxiolytiques ou neuroleptiques).

Simultanément à une psychothérapie visant à générer chez le patient un changement via une relation par la parole (thérapies cognitives et comportementales, thérapies de groupe, psychanalyse, méthodes de relaxation…).

En cas de troubles graves (schizophrénie, anorexie, psychose…) qui peuvent mettre en danger le patient ou son entourage, le psychiatre peut préconiser, dans des conditions extrêmement contrôlées, une hospitalisation.

Le psychiatre travaille en cabinet privé et en hôpital, psychiatrique ou non. Beaucoup ont une pratique mixte.

Le métier, qui peut être épuisant émotionnellement, exige un bon équilibre personnel et une immense capacité d’écoute.

En certaines circonstances rares, les risques d’agressions physiques de la part de certains patients gravement atteints ne sont pas à exclure.

Études / Formation pour devenir Psychiatre

En tant que médecin, le psychiatre a franchi toutes les étapes du cursus des études de médecine : Paces (première année commune aux études de santé) concours, 2e, 3e, 4e, 5e et 6e années de médecine. La dernière année étant consacrée à des stages professionnalisants permettant à l'étudiant de confirmer son projet d'orientation. 

L'examen de fin de 6ème année comprend 3 notes : un examen de fin de 5ème année qui valide les acquis, un examen de 6ème année plus axé sur les aspects cliniques et une 3ème note prenant en compte le parcours de l'étudiant. Possibilité de candidater ensuite à une spécialité. 

La spécialité psychiatrie fait l’objet d’une formation en 4 ou 5 ans qui inclut de très nombreux stages dans les services hospitaliers et services de garde et débouche sur un DES (diplôme d’études spécialisées) qui valide des compétences très pointues en psychiatrie. Après le DES (diplôme d'études spécialisées) et une soutenance de thèse devant un jury, le postulant obtient le diplôme d’État de docteur en médecine.

Salaires

Environ 7 000 € brut par mois pour un psychiatre confirmé exerçant en mixte (hôpital + cabinet libéral).

Environ 3 000-3 200 € brut par mois pour un débutant hospitalier.

Environ 3 400-3 600 € brut par mois pour un débutant en libéral.

Evolutions de carrière

L’évolution professionnelle d’un psychiatre est liée au mode d’exercice de sa profession : s’il exerce dans un cabinet de ville, en libéral, la perspective est de faire évoluer sa clientèle. Mais il effectue souvent, en parallèle, des consultations à l’hôpital.

Dans le cadre de l’hôpital, les responsabilités liées à une carrière hospitalière lui sont ouvertes (direction d’un service spécialisé), de même que des fonctions d’enseignant au sein d’un CHU (centre hospitalier universitaire). Enfin, un psychiatre peut aussi intervenir en tant qu’expert auprès des tribunaux.


Crédit photo : Alineell - Fotolia