http://www.cidj.com/

Orthoprothésiste

Synonymes : prothésiste, prothésiste orthésiste

  • Santé
Le·la prothésiste-orthésiste ou orthoprothésiste, titulaire d’un BTS, conçoit et pose des prothèses et orthèses afin de redonner leur autonomie à des personnes handicapées. Pour la fabrication et la réalisation de ces appareils, il est aidé de collaborateurs (niveau CAP ou bac).

Description métier

Le prothésiste-orthésiste est un spécialiste de l’appareillage médical. Il réalise sur mesure des prothèses (appareils destinés à remplacer ou consolider un membre) et des orthèses (dispositifs destinés à soutenir la musculature).

Dans un 1er temps, l'orthoprothésiste s'entretient longuement avec le patient et détermine avec lui la nature de ses besoins. Cette approche est primordiale car les attentes ne sont pas forcément les mêmes pour une même pathologie. 

Il prend les mesures, modélise la pièce par CAO et lance la réalisation (moulage et sculpture des matériaux généralement résine thermoplastique ou composites, assemblage des éléments). Il procède ensuite aux essayages, aux ajustements et adaptations s’il le faut puis dispense au patient les conseils nécessaires.

Il intervient sur prescription médicale ou chirurgicale et s’intégre généralement au sein d’une équipe pluridisciplinaire (kiné, médecin, rééducateur…).

Technicien minutieux et expert de la morphologie, le prothésiste orthésiste doit faire preuve de beaucoup de tact, de patience et de psychologie et d’un bon équilibre émotionnel car il travaille avec des personnes fragilisées. Il est amené à faire des déplacements réguliers pour visiter les malades en structures où à leur domicile. 

Le prothésiste orthésiste est assisté pour la réalisation des appareillages par des ouvriers (niveau CAP) et un chef d’atelier (niveau bac pro). Ces collaborateurs préparent les matières premières, réalisent les ébauches et gabarits, le moulage et la scupture des matériaux, le montage, l’assemblage et les finitions. Toutes ces opérations sont réalisées manuellement ou à l’aide de machines. Elles nécessitent de la minutie et de la précision. 

Le prothésiste-orthésiste travaille dans des entreprises d’orthopédie, des centres de rééducation et d’appareillage, des hôpitaux et cliniques, dans une ONG (Croix Rouge, Handicap international).

Études / Formation pour devenir Orthoprothésiste

Plusieurs niveaux de qualification, du CAP au BTS, existent pour exercer ce métier :

Niveau CAP/ Niveau bac : pour la réalisation des appareils
CAP orthoprothésiste
bac pro TAO – technicien en appareillage orthopédique

Niveau bac + 2 : pour avoir le titre de prothésiste-orthésiste ou d'orthoprothésiste
BTS prothésiste-orthésiste. Attention contrairement à la quasi-totalité des BTS qui s’effectuent sur 2 ans, le BTS de prothésiste orthésiste nécessite trois ans d’étude. 

Salaires

Chez un artisan orthoprothésiste, un ouvrier débutant spécialisé gagne aux environs de 1 500 € brut par mois. Avec de l’expérience, son salaire peut atteindre 1 700 € mensuels. L’artisan prothésiste à son compte réalise un revenu supérieur.

Evolutions de carrière

Pour s’installer à son compte comme artisan orthoprothésiste, la possession du BTS est obligatoire. Cette installation ne peut se faire qu’après trois années d’exercice du métier.


Crédit photo : Belahoche - Fotolia