https://www.cidj.com/

Conseiller / Conseillère en insertion sociale et professionnelle

Synonymes : CISP

  • Enseignement - Formation - Insertion
Le conseiller ou la conseillère en insertion sociale et professionnelle (CISP) accompagne les publics jeunes en difficulté et leur propose un accompagnement en fonction de leurs besoins.

Description métier

Le conseiller / la conseillère en insertion sociale et professionnelle (CISP) s'occupe des jeunes de 16 à 25 ans en difficulté scolaire, professionnelle ou sociale (problèmes de logement, de santé ou familiaux). Généralement, un conseiller ou une conseillère en insertion sociale et professionnelle suit entre 100 et 200 jeunes sur l’année. 

Après un bilan complet, il / elle met en place un accompagnement individualisé global ou partiel adapté à sa situation : aide à la recherche d’emploi, rédaction de CV et de lettres de motivation, préparation aux entretiens d’embauche, mise à disposition des contacts des services sociaux et des services de santé.. Il / elle peut être aussi se déplacer auprès d’entreprises ou de centres de formations ou contacter les centres sociaux, la CAF ou tout autre services pour l’aider et l’appuyer dans ses démarches. 

En parallèle aux accompagnements individuels de jeunes, le ou la CISP  anime aussi des temps collectifs d’informations notamment sur la recherche d’emploi et l’insertion professionnelle (possibilité d’être responsable d’un projet ou du suivi d’une thématique). 

A la fois médiateur et informateur, le ou la CISP est ainsi polyvalent sur de nombreux sujets. 

Le ou la conseiller en insertion sociale et professionnelle doit connaître parfaitement les spécificités de sa zone géographique pour pouvoir aider au mieux les jeunes adolescents (marché de l’emploi, entreprises recruteuses, contact des services sociaux ou des associations d’aide et d’assistance, coordonnées des centres de formations et des services Pôle Emploi…). Régulièrement, il ou elle actualise ses connaissances et assure une veille réglementaire des dispositifs. 

Le ou la CISP mène un travail d’écoute et d’analyse qui nécessite beaucoup de pédagogie. Le ou la CISP travaille généralement dans une mission locale. 

Études / Formation pour devenir Conseiller / Conseillère en insertion sociale et professionnelle

Le métier est accessible avec un diplôme de niveau bac + 2 / bac + 3 dans le domaine des sciences humaines, économiques et sociales. 
Exemples de formations : 


Niveau bac +2

  • Conseiller en insertion professionnelle (Afpa)
  • DEUST métiers de la cohésion sociale


Niveau bac + 3

  • Licence en psychologie
  • Licence en sociologie
  • Licence en droit social 
  • Licence en économie
  • Licence professionnelle intervention sociale : insertion et réinsertion sociale et professionnelle
    Différents parcours possibles :  métiers de la formation individualisée en insertion, accompagnement et insertion des publics étrangers et/ou vulnérables, aide à l'insertion professionnelle, métiers de l'urgence sociale, accompagnement à l'insertion sociale et professionnelle... 
  • Licence en sciences de l’éducation 

Niveau bac + 5

  • Master intervention et développement social. 
    Différents parcours :
    conception et coordination de l’insertion sociale et professionnelle (Université de Reims Champagne Ardennes),
    direction des politiques et dispositifs d’insertion, de médiation et de prévention - DPDIMP) / métiers de l’ingénierie dans l’action sociale et éducative – MIASE (Université de Rennes 2)
  • Master en droit 
  • Master en sciences de l’éducation
    Différents parcours :
    politiques sociales, territoires et stratégies de direction  (Paris 13), éducation tout au long de la vie (Paris 8), responsable formation-insertion (Bordeaux)

Salaires

Entre 2 000 € et 2 350 € brut mensuel.

Evolutions de carrière

Possibilité d’évoluer vers des fonctions de conseiller-chef de projet ou vers le métier de responsable de secteur. 


Crédit photo : Linkedin Sales Solutions / Unsplash

Vous pourriez être intéressé(e) par...