http://www.cidj.com/

Conseiller / Conseillère en insertion sociale et professionnelle

Synonymes : conseiller à l’emploi

  • Social - Services à la personne
Le conseiller en insertion sociale et professionnelle (CISP) informe et conseille les jeunes de 16 à 25 ans sur des sujets variés : emploi, santé, logement, problèmes familiaux… Les entretiens et les suivis personnalisés constituent son cœur de métier.

Description métier

Le conseiller en insertion sociale et professionnelle est l’interlocuteur des jeunes. Trouver un employeur, entrer en formation, résoudre des difficultés personnelles…

Pour aider à résoudre les problèmes qui lui sont exposés, il doit avoir avant toute chose une grande capacité d’écoute.

Lors du premier contact, le CISP dresse d’abord un bilan de la situation (niveau de formation, emploi, logement, revenus…), avant de passer en revue les problèmes soulevés et les solutions ou pistes à explorer. Son travail d’analyse doit être précis pour permettre une aide sur mesure, adaptée au cas par cas.

Le CISP doit se tenir informé continuellement des mesures, plans et programmes d’aide à la formation, à l’emploi et au soutien des jeunes en difficulté.

Pour ce faire, la collaboration et le partenariat entre le CISP, les associations, les services sociaux, Pôle emploi, les CCI (chambres de commerce et d’industrie), les centres de formation et les Carif (centres d’animation et de ressources d’information sur la formation) sont permanents.

Le CISP ne laisse pas les jeunes dans leur isolement. Au contraire, il suit leur situation pendant toute la durée du parcours d’insertion, qu’il s’agisse d’un projet professionnel, d’une formation, d’une aide spécifique, de la préparation d’un entretien d’embauche, de la rédaction d’un CV ou d’une lettre de motivation…

Parallèlement, il assure aussi un travail administratif : saisie de dossiers, formulation écrite de demandes d’aides ou de formation…

Sur le plan relationnel, le CISP se doit d’être patient et courtois, tout en étant franc et pragmatique : si la demande d’un jeune lui semble irréaliste, il se doit de le souligner. Une solide résistance nerveuse est indispensable pour exercer ce métier.

Un CISP travaille le plus souvent dans une Mission locale, une PAIO (permanence d’accueil, d’information et d’orientation), un centre d'information des jeunes ou d'orientation. En principe, ses horaires sont réguliers.

Études / Formation pour devenir Conseiller / Conseillère en insertion sociale et professionnelle

Il n'existe pas de diplôme spécifique pour exercer le métier de CISP. Au croisement de plusieurs disciplines, de nombreux diplômes préparés à l’université permettent d’exercer les fonctions de CISP, notamment des licences (bac + 3) et pour des postes d'encadrement, des masters (bac + 5) dans le domaine du droit, de la psychologie, de la sociologie, de l'économie, du droit social et de l'insertion. 

Par exemple :
- licence de sociologie, de psychologie, de droit, AES 
- licences pro intervention sociale (IS) spécialités :  accompagnement et insertion (Poitiers) ; emploi formation insertion (Bordeaux) ; aide à l'insertion professionnelle (Reims) ; accompagnement social (Paris 13) ; accompagnement de publics spécifiques (Lille) ; conseiller en emploi, formation et insertion à Bordeaux 2 ; intervention sociale, aide à l’insertion professionnelle à Reims…
- masters pro : politiques sociales, territoires et stratégies de direction à Paris 13 ; éducation tout au long de la vie (Paris 13) ; responsable formation-insertion (Bordeaux) ; Insertion et Risques Psychosociaux : approche psycho-sociale et contexte économique (Reims)... 

Des formations débouchant sur des métiers aux compétences proches peuvent aussi conduire à exercer en tant que CISP : conseiller d’orientation-psychologique (COP), assistant de service social, (technicien de l’intervention sociale et familiale (TISF), conseiller professionnel…

Des parcours plus atypiques restent possibles. Par exemple, un titulaire du BTS NRC (négociation et relation client) impliqué dans l’animation d’une association sportive pourra se spécialiser dans l’insertion par le sport. L’accès au métier reste donc ouvert à plus d’un profil !

Enfin, l’Afpa (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes) assure une formation de conseiller en insertion professionnelle. 

Salaires

Entre 1 650 € et 1 700 € brut par mois pour un CISP débutant dans une Mission locale.

Evolutions

Un CISP peut acquérir des responsabilités au sein de sa structure en tant que chargé de projet. Il peut aussi occuper un poste de chef de secteur, de formateur social ou de responsable de structure associative. Il peut travailler à Pôle emploi.


Crédit photo : Dominique Santrot - Cidj