https://www.cidj.com/

Brancardier / Brancardière

Synonymes : agent brancardier, agent de service hospitalier, brancardier secouriste

  • Santé - Paramédical
Le brancardier est un agent des services hospitaliers chargé du transport et de l’accompagnement des malades à l’intérieur des centres de soins (hôpital, clinique, maternité) contrairement à l'ambulancier, qui les transporte hors des établissements.

Description métier

Le brancardier ou la brancardière déplace et accompagne les malades à l’intérieur d’un établissement hospitalier, dans les meilleures conditions possibles.

Pour cela, il sait choisir le meilleur mode de transport en fonction de l’état de santé et de la mobilité du patient  : fauteuil roulant avec potence, chariot-brancard, brancard-lit. Il s'assure également que l'équipement médical (bouteille d'oxygène, support perfusion...) est bien positionné… Il est responsable de l'entretien de son matériel.

Le brancardier aide les malades à s'installer sur le brancard et, au besoin, les déplace ou les porte lui-même. Il doit donc connaître les gestes de premiers secours, mais aussi les techniques de manutention.

Lors de la conduite d'un patient d’un lieu à un autre (radiologie, consultation, bloc opératoire, chambre…), le brancardier assure également la transmission du dossier médical et le transfert des affaires personnelles du patient.

Il n'est pas rare que la brancardier assure également d'autres tâches : transport des prélèvements (sang, urine…) entre les services et les laboratoires d’analyses, brancardage des personnes décédées à la morgue, activités de nettoyage.

Il organise son activité en fonction du planning des soins, mais aussi à la demande urgente d’un service. Pour la programmation et la préparation des transferts d’un service à un autre, il travaille donc en étroite collaboration avec les différentes équipes médicales.

Le brancardier doit veiller à la sécurité des patients et au respect des règles d'hygiène tout en effectuant le transport dans les temps. Il sait créer une relation de confiance pour rassurer le patient et son entourage et il doit aussi savoir maîtriser des patients agités.

Ce métier exige donc une bonne résistance physique et morale.

Le brancardier travaille dans des établissements de soins ou dans des centres hospitaliers. Les horaires sont flexibles, irréguliers et décalés. 

L'armée de terre recrute près de 16 000 postes chaque année y compris pour les fonctions transverses tel que brancardier-secouriste. En exercice ou en opérations extérieures, le brancarder secouriste pratique des gestes de premiers secours, le portage des équipements médicaux et l'évacuation des blessés.

Études / Formation pour devenir Brancardier / Brancardière

Le métier de brancardier est accessible sans diplôme, mais l’AFGSU2 (attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2) et la reconnaissance de l’aptitude physique au port des charges sont obligatoires. Un agent de service hospitalier (ASH) peut exercer les fonctions de brancardier.

Après recrutement, chaque établissement hospitalier organise sa propre formation interne sous la surveillance de médecins (bac pro ASSP recommandé). 

Salaires

Le salaire du brancardier avoisine le S.M.I.C . 

Dans la fonction publique, le brancardier a le statut d'ASHQ (agent des services hospitaliers qualifiés). Il est rémunéré 1 593 € brut mensuel.

Dans l'armée de terre : 1 362 € net mensuel (pour un célibataire sans charge de famille).  Cette rémunération peut-être multipliée jusqu'à 2,5 fois en opération extérieure. 

Evolutions de carrière

Après quelques années d’expérience et une formation complémentaire, un brancardier peut devenir aide-soignant, auxiliaire de puériculture, ambulancier ou agent de service mortuaire.


Crédit photo : Pixabay