"On a trop tendance à orienter les jeunes handicapés vers des formations courtes"

  • Handicap
  • Etudes supérieures

Quels sont les objectifs d’Arpejeh ?

L’association Arpejeh réunit aujourd’hui 60 employeurs privés et publics qui mutualisent leurs forces pour informer et accompagner les élèves et étudiants handicapés dans leur parcours de formation et la construction de leur projet professionnel.

80 % des personnes handicapées ont un niveau de formation inférieur au bac. Comment l'expliquez-vous ?

D’une part, il est vrai qu’il existe une forte tendance à orienter les jeunes en situation de handicap vers des formations courtes, de type CAP. D’autre part, les métiers à faible niveau de qualification sont souvent des métiers générateurs de handicaps. Par exemple, un maçon se brise la main dans un accident du travail : il devient travailleur handicapé. Or, ce risque de grave accident du travail est beaucoup plus élevé dans les métiers à faible niveau de qualification et aux conditions de travail difficiles.

Quels sont les services proposés par Arpejeh pour aider les jeunes ?

Pour les collégiens et lycéens, Arpejeh organise des “Ateliers-découverte des métiers”, qui sont l’occasion de rencontrer des collaborateurs, managers ou opérationnels, du réseau des entreprises Arpejeh et de découvrir leurs métiers. En plus des pôles Métiers, un pôle Formation et Enseignement supérieur permet aux élèves de se renseigner sur les formations existantes. Le pôle Orientation les conseille, tandis que le pôle Mission Handicap les met en contact avec les chargés de mission handicap des entreprises membres d’Arpejeh.

Arpejeh propose également aux élèves handicapés de découvrir des métiers “rares” sur le terrain, par l’intermédiaire du module “Explorations des métiers”.

Enfin, Arpejeh organise des stages de découverte professionnelle à destination des collégiens (stage de découverte en classe de troisième), des lycéens et des étudiants.

Accompagnez-vous les jeunes dans leur accès à l’emploi ?

Deux dispositifs permettent de préparer élèves et étudiants au parcours, parfois difficile, qui les attend entre la fin des études et l’atterrissage dans l’emploi.

Le premier de ces dispositifs est l’accompagnement le parrainage Arpejeh, à destination des jeunes handicapés de première, terminale (générale, technologique et professionnelle) et en études supérieures. Pendant un an minimum, un collaborateur d’une entreprise membre d’Arpejeh, formé aux techniques de l’accompagnement, s’engage aux côtés d’un jeune pour construire avec lui son projet professionnel.

Le second dispositif prépare aux entretiens de recrutement, incontournables dans la vie professionnelle. Or, beaucoup y sont encore peu préparés. Aussi, Arpejeh propose des ateliers de préparation professionnelle (APP) en direction des élèves de terminale et des étudiants en situation de handicap. Ces ateliers abordent notamment la simulation d’entretien, le débrief, l’analyse et le commentaire du CV et de la lettre de motivation.

Sur les réseaux sociaux

Retrouvez l'Arpejeh sur facebook
Et l'Arpejeh sur Twitter

 
 

Jean Paul Duvernois © CIDJ
Article mis à jour le 07/03/2018 / créé le 30-11-2011