• Conseils

Stage de 3e : Rédiger son rapport de stage

  • Collège
  • Stage
Stage de 3e : Rédiger son rapport de stage

Après avoir effectué une semaine d’observation en entreprise, vous devez plancher sur le rapport de stage. Exercice pas toujours évident, voici quelques pistes pour vous en sortir

Rédiger un rapport de stage en 3e ne s’improvise pas mais se prépare dès le début du stage. Vous devez rentabiliser le temps que vous passez en entreprise en posant le plus de questions possible. « Vous devez être acteur du stage » explique Rebecca Hein, professeure de mathématiques. « Vous êtes en observation donc c’est tout à fait normal de poser des questions. Dites-vous que vous ne dérangez pas. L’entreprise a accepté de vous prendre en stage. Elle a donc du temps à vous consacrer pour répondre à vos questions ». Vous pouvez par exemple vous renseigner sur l’entreprise, poser des questions sur les métiers, sur les formations et sur les études.

Avant et pendant le stage de 3e

Pour ne pas se retrouver débordé, pensez à prendre des notes régulièrement durant votre stage pour noter toutes les informations que l’on va vous donner. « Vous pouvez par exemple noter le nom des salariés que vous rencontrez et leur fonction dans l’entreprise, ce que vous avez effectué dans la journée et surtout le plus important, notez vos impressions » conseille Rébecca Hein. Demandez-vous à la fin de chaque journée ce qui vous a plu ou déplu et demandez-vous toujours pourquoi. Ces éléments vous seront très utiles pour la rédaction de votre rapport. Si en notant ce que vous avez fait dans votre journée, vous vous rendez compte que vous avez d’autres questions, notez-les, vous pourrez les poser le lendemain.

Un plan en 3 parties

Votre rapport de stage de 3e doit contenir une introduction, 3 parties et une conclusion. Dans l’introduction, vous devez expliquer comment s’est passée votre recherche de stage, pourquoi vous avez choisi ce stage en particulier et expliquer ce que vous attendez du stage.

Après l’introduction vous devez rédiger la 1re partie. Elle vous permet de présenter l’entreprise de manière générale, le nombre de salariés, son secteur d’activité. Vous pouvez préparer cette partie en avance en cherchant des informations sur internet. « En faisant ce travail en amont, vous pourrez préparer des questions sur l’entreprise que vous pourrez poser une fois en stage » précise Rebecca Hein.

Dans la 2e partie du rapport, détaillez ce que vous avez fait pendant la semaine de stage. Comme un carnet de bord, expliquez comment se sont déroulées les différentes journées. Selon Rebecca Hein, « vous pouvez le faire de manière chronologique, c’est-à-dire jour par jour ou de manière thématique, à savoir, service par service ». La difficulté de cette partie est de ne pas être trop répétitif, même si certaines journées se ressemblent.

La 3e partie est la plus importante. Vous devez expliquer ce qui vous a plu dans votre stage et ce que vous avez moins aimé, en expliquant pourquoi. « C’est une partie qui est assez difficile pour les élèves parce qu’il faut avoir suffisamment de recul sur ce qu’apporte le stage, qu’il ait été bon ou moins bon » explique Rebecca Hein.

Pour terminer, la conclusion permet de montrer ce que cette expérience vous a apporté. Par exemple si vous avez aimé votre stage, vous pouvez expliquer qu’il vous a permis de connaître plusieurs métiers et que vous comptez poursuivre vos études dans cette voie. A l’inverse si vous n’avez pas aimé votre stage, ce dernier vous a tout de même apporté quelque chose. Vous savez ce que vous ne voulez pas faire. Evitez tout de même de terminer votre rapport sur une note négative, transformez votre expérience négative en quelque chose de constructif pour l’avenir. Par exemple vous pouvez avoir apprécié de découvrir le monde de l’entreprise ou encore du travail en équipe. Selon Rebecca Hein, « il faut insister sur ce que vous avez appris de votre expérience en entreprise. C’est le point le plus important à expliquer ».

Avant de rendre votre rapport de stage

N’hésitez pas à vous faire relire notamment pour la formulation des phrases, pour vérifier la structure et la lisibilité. « Il faut qu’une personne qui ne sait pas ce que vous avez fait pendant votre stage soit capable de le comprendre en lisant votre rapport » explique Rebecca Hein. Faites attention à la grammaire et à l’orthographe, évitez le langage familier et les phrases trop longues sans ponctuation.

Sachez que vous pouvez illustrer votre compte rendu si vous avez pris des photos pendant votre stage. Si vous utilisez des termes techniques liés à un métier, pensez à bien les expliquer et les définir dans votre rapport.

Pour plus de facilité dans l’écriture de votre rapport, Rebecca Hein insiste toujours auprès de ses élèves. « Autant que vous le pouvez, trouvez un stage qui vous plait dans un domaine qui vous intéresse. N’allez pas spontanément vers la facilité en choisissant une entreprise de votre quartier ou celle où vos parents travaillent ». En effet, non seulement le stage de 3e vous permet de découvrir le monde de l’entreprise mais il peut aussi être une façon de trouver le domaine dans lequel vous souhaiteriez travailler plus tard.

 

Marine Ilario © CIDJ
Article mis à jour le 17-12-2018 / créé le 03-12-2018