• En bref

Apprentissage : les mesures pour les jeunes

  • Apprentissage
Apprentissage : les mesures pour les jeunes

Aide au permis de conduire, coup de pouce à la rémunération, échanges européens, délai supplémentaire pour trouver une entreprise…  De nombreuses mesures pour les apprentis sont mises en place afin d'attirer plus de candidats.

Réforme de l'apprentissage, loi Avenir professionnel, plan 1 jeune, 1 solution... De nombreuses mesures sont mises en place depuis 2018 pour faciliter l'entrée et le déroulement des formations en alternance et donner l’envie de s'orienter vers des diplômes en apprentissage.

Des aides financières pour les apprentis

La rémunération des apprentis a connu un petit coup de pouce depuis la réforme de l'apprentissage. Aujourd'hui, un apprenti est rémunéré de 27 à 100% du Smic en fonction de son âge et de sa progression dans la formation. Par exemple, si vous avez 18 ans et que vous êtes en 1re année, vous percevez 43% du Smic, soit une rémunération mensuelle de 661 €. Elle passe à 785 € puis à 1 031 € en 2e et 3e année.

L'âge maximum d'entrée en apprentissage a été élargi et dorénavant, l'apprentissage est ouvert aux jeunes âgés de 16 à 30 ans (29 ans révolus). Si vous avez plus de 26 ans et ce quelque soit votre année de formation, vous percevez une rémunération égale à 100% du Smic (soit 1 554 €).

Si vous avez au moins 18 ans, vous êtes éligible à une aide de 500 € pour passer votre permis de conduire et vous bénéficiez de prix réduits négociés avec les régions et les auto-écoles pour faciliter votre accès au permis.

Si vous êtes en apprentissage dans le privé non agricole et locataire d'un logement, vous pouvez bénéficier d'une subvention visant à vous aider dans le paiement de votre loyer. Cette aide (appelée Mobili-jeune), d'un montant compris entre 10 et 100 €, est versée tous les mois pendant une durée maximale de 12 mois. Vous devez en faire la demande avant le début de votre formation ou, au maximum, dans les 6 mois après son démarrage.

Une aide à l'embauche pour les entreprises

Pour faciliter le recrutement de jeunes en apprentissage, le plan "1 jeune, 1 solution" prévoit des aides financières pour les entreprises. Pour les contrats signés entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, les entreprises peuvent demander une aide de 5 000 € pour l'embauche d'un apprenti mineur, ou une aide de 8 000 € pour un apprenti de plus de 18 ans.

N'hésitez pas à parler de ce coup de pouce dans vos candidatures. Certaines entreprises peuvent ne pas connaître l'existence de ces aides, qui pourraient faciliter votre recrutement.

Des recrutements tout au long de l'année

Pour limiter les ruptures prématurées des contrats d’apprentissage, les apprentis dont le contrat de travail est interrompu en cours d’année ont le droit de prolonger pendant 6 mois leur formation au sein du CFA (sauf en cas d’exclusion). Egalement, les entreprises ont la possibilité d’embaucher un apprenti tout au long de l’année.

En raison de la crise sanitaire, un plan de relance de l'apprentissage a été décidé et permet aux jeunes entrant en formation entre le 1er août et le 31 décembre 2020, d'obtenir un délai supplémentaire de 6 mois, à compter du début de la formation, pour trouver une entreprise. Concrètement, si vous êtes en apprentissage mais que vous n'avez toujours pas trouvé d'entreprise, vous pouvez donc rester en CFA, sans contrat, pendant 6 mois (contre 3 mois avant).

Vous ne le savez peut-être pas, mais en tant qu’apprenti, vous avez la possibilité de partir en stage dans un pays européen de 2 semaines à 12 mois grâce au programme Erasmus +. Malgré la situation sanitaire, qui complique les départs à l'étranger, vous pouvez commencer à vous rapprocher de votre CFA si vous souhaitez bénéficier d'une expérience à l'étranger. Les démarches prennent du temps. La situation sera peut être meilleure et vous pourrez alors partir plus rapidement.

Retrouvez le témoignage de Kevin, jeune apprenti fleuriste parti vivre une expérience à Amsterdam.

Une meilleure information

Pour redonner l’envie de suivre ses études en apprentissage, des journées d’information sur les métiers et les filières accessibles en apprentissage dès les classes de 4e, 3e, 2nde et 1re sont mises en place. Ces journées sont l’occasion de rencontrer des professionnels, des salariés et des apprentis et découvrir les possibilités de carrières.

Les prépa-apprentissage ont pour objectif de donner sa chance à tout le monde et rendre les études en apprentissage accessibles à tous ceux qui le souhaitent même s’ils ne possèdent pas de toutes les connaissances (savoir être et savoir-faire) requises. De quelques jours à quelques mois, elles proposent un parcours d'accompagnement avant de se lancer dans une formation en apprentissage. Les parcours s'adaptent à vos besoins et sont différents en fonction des CFA (plus de 300 proposent une prépa-apprentissage).

Marine Ilario © CIDJ
Article mis à jour le 17-12-2020 / créé le 12-02-2018