• actualité

Rentrée 2018 : ce qui change à partir de septembre

  • Lycée
  • Collège
  • Université
Rentrée 2018 : ce qui change à partir de septembre

Vous êtes nombreux à reprendre le chemin des cours en cette rentrée 2018. Réforme du bac, interdiction du téléphone portable, école inclusive… Quelles sont les nouveautés qui vous attendent ?

Les élèves de seconde évalués

Si vous entrez en seconde générale et technologique ou professionnelle, vous passez un "test de positionnement" en français et en mathématiques. Entièrement numérisé, il dure 50 minutes pour chaque matière et a lieu durant la 2e quinzaine de septembre. Il permet d'évaluer votre niveau afin de déterminer vos points forts et les axes à travailler. Un plan d’accompagnement personnalisé (jusqu’à 2 heures par semaine selon les besoins) est alors mis en place par vos professeurs pour vous permettre d’améliorer votre maîtrise des fondamentaux.
Par ailleurs, une cinquantaine d’heures dédiées à l’orientation vous permettront de préparer la suite de vos études. Ceux d'entre vous qui se destinent au bac général devront choisir, à la fin de l’année, 3 spécialités pour l’entrée en 1re. Vous serez les premiers à passer la version réformée du bac général en 2021, les séries L, ES et S auront disparu.

Des classes passerelles vers les BTS

Les bacheliers pro qui n’auraient pas été acceptés en BTS alors qu’ils ont eu un avis favorable de leur conseil de classe pour poursuivre dans cette voie pourront opter pour une classe passerelle. Ce nouveau dispositif mis en place à la rentrée 2018, propose une année de préparation à la sélection en BTS.
Attention, la classe passerelle ne garantit pas automatiquement une place en BTS et ne conduit pas à un diplôme bac +1. Le nombre de places définitif en classe passerelle devrait s’ajuster à l’issue de la procédure complémentaire de Parcoursup, le 21 septembre prochain, en fonction du besoin réel.

Interdiction du portable dans les collèges

La loi a été promulguée début août et entre en vigueur dès la rentrée : téléphones portables, tablettes et autres objets connectés sont désormais interdits de la maternelle au collège. Chaque établissement précisera dans son règlement intérieur les modalités d’application. Une mesure qui devrait améliorer la concentration des élèves et peut-être contribuer à lutter contre les cyberviolences en milieu scolaire ? En 2018, le ministère souhaite axer sa campagne d’information et de prévention autour de la problématique "des violences en ligne liées à la diffusion d'images intimes à l'insu des victimes". Rappelons que la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire aura lieu le 8 novembre.

L’éducation inclusive en question

A partir septembre, une concertation est lancée dans le but de rénover le dispositif d’accompagnement des élèves en situation de handicap pour la rentrée 2019.
Le ministère annonce notamment la création de 250 Ulis (unité localisée pour l'inclusion scolaire) en lycée dont 38 à la rentrée 2018. Parallèlement des pôles inclusifs d’accompagnement localisé (PIAL) seront expérimentés dans chaque académie pour l'année 2018-2019.

La fin de la sécurité sociale étudiante

Si vous vous inscrivez dans l’enseignement supérieur pour la première fois vous conservez le régime de sécurité sociale dans lequel vous étiez jusqu’à présent. Si vous êtes déjà étudiant dans l’enseignement supérieur, vous conservez votre sécurité sociale étudiante mais vous ne payez aucune cotisation. Le régime de sécurité sociale étudiante disparaîtra complètement le 31 août 2019, tandis qu'une nouvelle contribution vie étudiante et campus (CVEC)  voit le jour à la rentrée 2018.

 

Odile Gnanapre… © CIDJ - 04/09/2018

Crédit photo : Pixabay