• Conseils pratiques

Partir étudier au Royaume-Uni

  • Royaume-Uni
Partir étudier au Royaume-Uni

Le système éducatif au Royaume-Uni bénéficie d’une excellente réputation et les diplômes britanniques (undergraduate ou postgraduate) sont un véritable plus sur un CV. Avec le Brexit, les règles ont changé. Si vous souhaitez étudier plus de 6 mois au Royaume-Uni, un visa est nécessaire. Aussi, vous payez dorénavant les mêmes frais de scolarité que les étudiants internationaux.

Depuis le 1er janvier 2021, le Royaume-Uni ne fait plus partie de l'Union européenne et le pays ne fait plus de distinction entre un ressortissant européen et un ressortissant d'un Etat tiers. Même si les règles ont changé, il est toujours possible de partir étudier au Royaume-Uni. Voici quelques pistes pour vous aider à voir plus clair dans vos démarches.

Etudier au Royaume-Uni malgré le Brexit

L'accord encadrant le Brexit prévoit la fin du programme Erasmus+ au Royaume-Uni. Il n'est donc plus possible de partir étudier au Royaume-Uni dans le cadre d'un programme d'échange. Toutefois, les mobilités déjà en cours ou déjà validées pourront avoir lieu jusqu'en 2022. En attendant la mise en place d'un programme d'échange propre au Royaume-Uni, les étudiants de l’Union européenne qui souhaitent étudier dans une université britannique se verront appliquer les mêmes frais de scolarité que les étudiants internationaux.

Avec la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, le principe de libre circulation ne s'applique plus. Pour voyager, votre seule carte d'identité suffira jusqu'en octobre 2021. Passée cette date, vous devrez détenir un passeport valide pour passer la frontière.

Si vous souhaitez étudier au Royaume-Uni, il est possible qu'un visa soit nécessaire. Si vous souhaitez y étudier durant moins de 6 mois, vous n'aurez pas besoin de visa. Mais sachez que sans visa, vous ne serez pas autorisé à travailler (que ce soit rémunéré ou non) ni à suivre un stage (sauf s'il s'agit d'un stage médical, vétérinaire ou dentaire admis).

Si vous souhaitez suivre un cursus d'étude supérieur à 6 mois, vous aurez besoin d'un visa. En fonction du cours suivi, le visa sera différent. Si vous suivez des cours d'anglais jusqu'à 11 mois, vous aurez besoin d'un short-term study visa. Si vous suivez une formation complémentaire ou supérieure, vous devrez demander un visa étudiant (student visa).

Pour tout savoir sur les différents visas, vous pouvez vous rendre sur le site du gouvernement britannique

Le système éducatif : undergraduate et postgraduate

Au Royaume-Uni, les études se divisent en 2 cycles : undergraduate et postgraduate. Après le bac, vous démarrez un cursus undergraduate. Après 3 ou 4 années, vous décrochez le Bachelor's Degree, l’équivalent de la licence. Certains cursus sont complétés par un stage en entreprise ou un séjour à l'étranger d’un an.

Il existe aussi des formations professionnelles en 1 ou 2 ans : le Higher National Diploma et le Foundation Degrees.

Avec un Bachelor's Degree ou une licence 3, vous accédez à un cursus postgraduate en 1 ou 2 ans pour préparer un master appliqué ou un master de recherche. Après quoi vous pouvez préparer un doctorat en 3 ou 4 ans.

A savoir : Le Royaume-Uni sort de l'Union européenne mais reste dans l'Espace Européen de l'Enseignement supérieur mis en œuvre dans le cadre du Processus de Bologne, qui est notamment à l'origine du principe des crédits ECTS pour l'ensemble de ces pays membres. Le Brexit n'a donc pas d'impact sur la validation des crédits ECTS lorsque vous suivez des études au Royaume-Uni

Les établissements au Royaume-Uni : essentiellement des universités

Toutes les universités et les écoles au Royaume-Uni sont payantes, comptez en moyenne entre 5 000 € et 10 000 € l’année. Les frais de scolarité sont moins élevés en Irlande du Nord et en Écosse.

Attention, à partir de l'année scolaire 2021-2022,si vous souhaitez étudier en Écosse, le programme SAAS (qui attribuait des aides financières aux étudiants étrangers souhaitant étudier dans une université écossaise) n'existe plus. Vous ne pourrez donc plus accéder au financement des frais de scolarité du gouvernement écossais.

Toutes les formations sont excellentes, Oxford est reconnu pour le droit, Cambridge pour les sciences. Citons aussi les prestigieuses écoles de commerce de Londres : London Business School, London School of Economics…

Etudier au Royaume-Uni : comment s'inscrire ?

Dans le cadre d'études au Royaume-Uni, il peut être intéressant de demander des lettres de recommandation à vos enseignants.

Les inscriptions en undergraduate sont centralisées par l’UCAS (Universities and colleges admissions service). Il faut s'y prendre avant le 15 janvier de l'année précédant la rentrée scolaire et avant le 15 octobre pour Oxford, Cambridge et les formations en médecine, dentaire et vétérinaire. Dans certaines filières artistiques, vous aurez jusque fin mars.

Les inscriptions en postgraduate se font directement auprès des universités britanniques. Les cursus très demandés (médecine, droit...) et les universités réputées organisent des tests spécifiques.

Tous les établissements exigent un bon niveau d’anglais, validé par un test. Les universités de Cambridge et Oxford ont même institué leurs propres tests.

A prendre avec vous ! 

Quelques documents officiels seront nécessaires pour partir étudier au Royaume-Uni. Passeport valide, pass sanitaire, lettre d'acceptation de l’établissement, justificatifs de votre capacité à couvrir vos frais…

CIDJ © CIDJ
Article mis à jour le 27-07-2021 / créé le 18-07-2011